Simulateur de crédit piscine : gratuit et sans engagement !

Vous envisager de financer votre piscine grâce à un prêt bancaire ? Utilisez notre simulateur gratuit, comparez les meilleurs offres et choisissez le taux le plus bas !

Obtenez un devis en moins de 3 mn
Sélection des meilleures offres de crédit !

Simuler le financement d’une piscine : emprunter au meilleur taux !

L’achat d’une piscine est un investissement conséquent qui ne se s’improvise pas. Il existe des possibilités de financement intéressantes pour vous permettre d’emprunter la somme nécessaire à la concrétisation de votre projet. Découvrons ensemble les formules qui s’offrent à vous et simulez votre financement pour disposer du meilleur taux du marché.

Financer sa piscine au meilleur taux : quelles possibilités s’offrent à vous ?

Avant de penser au mode de financement de votre piscine, il est essentiel de bien préparer votre projet et surtout de bien le chiffrer ! L’achat d’une piscine est un investissement conséquent ; pour en profiter pleinement, il est recommandé de bien estimer ses besoins afin de profiter d’un bassin idéal, confortable, sécurisé et bien équipé. Ce type d’investissement ne se fait pas plusieurs fois, il est donc préférable de réaliser le projet de ses rêves dans la mesure de ses possibilités.

Bien évidemment, si les formules de crédits vous permettent de concrétiser à peu près toutes vos envies, il est toutefois important de garder en tête qu’un crédit vous engage et qu’il doit être remboursé. L’achat de votre piscine doit impérativement prendre ceci en compte. En effet, les mensualités de remboursement d’un prêt peuvent durement entamer votre budget ; ne vous endettez pas et prenez le temps de bien préparer votre investissement et son financement.

Commencez donc par évaluer avec précision le prix de votre piscine et de ses accessoires. Pour cela, définissez vos besoins et effectuez plusieurs devis auprès de professionnels. Chacun des devis devra inclure et clairement détailler :

  • Le type de piscine souhaité : une piscine hors sol vous coûtera environ 1 000 à 5 000 euros, mais le prix d’un modèle enterré peut varier entre 5 000 et 50 000 euros, voire jusqu’à 90 000 euros pour des modèles grand luxe.
  • Le montant des travaux : terrassement, aménagement du terrain, construction, etc.
  • Le prix des accessoires : le local technique, les dispositifs de sécurité obligatoires, les équipements (escalier, plongeoir, etc.), le chauffage, la décoration, la filtration, etc.
  • Le coût de la TVA, à hauteur de 20 %.

Si vous avez la possibilité de financer votre piscine en la payant au comptant, vous éviterez les frais liés aux intérêts d’un crédit. Toutefois, tout le monde ne dispose pas de la somme nécessaire à un tel investissement, ni d’une épargne suffisante sur un PEL ou un CEL.

Plusieurs types de crédits existent pour vous aider à financer votre projet de piscine. Ils peuvent être souscrits auprès d’une banque, d’un organisme financier spécialisé dans le crédit ou chez certains installateurs piscinistes. Pour vous aider à faire le choix qui vous correspond et qui vous permettra de concrétiser votre projet tout en profitant du meilleur taux, découvrez les formules qui s’offrent à vous.

Financer sa piscine avec un crédit renouvelable

Le crédit renouvelable, également appelé crédit revolving, est une sorte de crédit à la consommation qui vous permet de disposer d’une somme pouvant aller jusqu’à 21 500 euros pour financer n’importe quel(s) projet(s) ou achat(s), sans justificatif. Une réserve d’argent est laissée à votre disposition et vous êtes libre d’y puiser le montant voulu à tout moment.

Avec le crédit renouvelable, vous avez la possibilité de payer l’intégralité de votre piscine en un seul versement. Attention toutefois, il n’est pas disponible pour tous les profils d’emprunteurs.

En revanche, ce type de crédit a pour inconvénient de proposer des intérêts élevés et qui affichent une augmentation constante avec l’évolution de la durée du remboursement. Il est donc préférable de garder cette solution pour un crédit à courte échéance. Par ailleurs, si le fait que cette formule de crédit ne soit liée à aucun achat spécifique est un avantage de poids, il revêt néanmoins un point négatif non négligeable. En effet, si vous souscrivez un crédit renouvelable pour financer votre piscine et que celle-ci n’est finalement pas construite, le crédit ne s’annule pas et vous devrez vous acquitter de son remboursement dans les conditions initialement prévues.

D’ordre général, le crédit renouvelable est conseillé pour le financement des équipements et accessoires (hygiène et entretien, plongeoirs, sécurité, mobilier, etc.) de la piscine, dont le besoin est immédiat et la justification parfois contraignante.

Le financement de sa piscine avec un crédit affecté

Le crédit affecté est, comme son nom l’indique, dédié uniquement au financement de votre piscine et des frais qui en découlent. Si vous êtes dans l’obligation de justifier votre achat, vous disposez tout de même d’une garantie intéressante. En effet, si le projet est abandonné, s’il présente un défaut de livraison ou de conception, un dysfonctionnement, une malfaçon ou un non-respect des spécificités techniques de la piscine et/ou de ses accessoires et équipements, vous ne serez pas tenu de rembourser votre emprunt.

Avec le crédit affecté, vous disposez d’une possibilité d’emprunt allant jusqu’à 75 000 euros, ce qui vous permet de financer en une seule fois la totalité de votre piscine. Lors de la signature du contrat, vous définissez le montant de votre crédit affecté, sa durée et le montant de vos mensualités. Les taux d’intérêt oscillent entre 4,5 et 9 %. Ils sont généralement les moins onéreux du marché des crédits à la consommation. Tout dépend de votre situation et de votre emprunt.

La solution du prêt personnel

Le prêt personnel est une autre possibilité pour financer votre piscine. Comme dans le cas du crédit affecté, vous pouvez emprunter jusqu’à 75 000 euros et profiter d’un taux d’intérêt fixe. Plus la durée de remboursement est réduite, moins le montant des intérêts est élevé.

À la différence du crédit affecté, le prêt personnel n’est pas lié à un achat. Vous n’avez donc pas à justifier l’utilisation de l’emprunt. Il peut donc vous servir à payer une partie du montant de la piscine, sa totalité ou bien sa totalité et d’autres investissements annexes, qu’ils y soient liés ou non. Par ailleurs, si vous percevez une rentrée d’argent imprévue, vous aurez la possibilité de rembourser le montant de votre crédit par anticipation.

Faut-il financer sa piscine avec le crédit travaux ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous avez la possibilité de souscrire un crédit travaux pour financer votre piscine. Vous avez la possibilité d’emprunter jusqu’à 75 000 euros tout en disposant d’un droit de rétraction de 14 jours après la souscription, et cela sans aucune pénalité ni justification.

Ce type de crédit encadré depuis 2011 par la loi Lagarde se voit appliquer le TAEG, ou Taux annuel effectif global ; il comprend le taux d’intérêt, l’assurance, les frais de dossier et les frais annexes. Ce taux évolue entre 2,5 et 8,5 % du montant total de l’emprunt.

Qu’en est-il du crédit immobilier pour financer sa piscine ?

Il est possible de recourir à un crédit immobilier pour financer l’achat de sa piscine. En revanche, il n’est conseillé que lorsqu’il s’agit d’un bassin creusé de très grande taille. Le taux d’intérêt étant faible, vous avez la possibilité d’étaler le remboursement d’un investissement très conséquent sur plusieurs années.

Faites des simulations de crédit avec notre simulateur personnalisé. Gratuit, rapide, pratique et sans engagement, il vous permet de disposer des meilleures propositions du marché correspondant à votre projet en toute confidentialité. Recevez les offres les plus intéressantes pour profiter du meilleur taux !