Construire une piscine à pas cher : quelles solutions ?

Date : 09/05/2019 - Catégorie : Piscine privée

Cette page provient du site Le Mag de la Piscine
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.lemagdelapiscine.com/dossier-87-construire-piscine-pas-cher.html

Construire une piscine à pas cher : quelles solutions ?

Les propriétaires sont nombreux à vouloir disposer de leur piscine privée sans pour autant asphyxier leur budget. Il est vrai que ce type d’aménagement peut s’avérer très onéreux mais il existe toutefois des solutions pour limiter la dépense. Entre la piscine hors-sol - autoportante ou en kit - et la piscine petit format en dur à construire soi-même ou à faire installer par un professionnel, à chacun de trouver la solution qui lui convient le mieux pour profiter des joies de la baignade à domicile même avec de petits moyens.

Quelle piscine installer chez soi avec un petit budget ?

On peut trouver les modèles les moins chers du marché dans différentes catégories, à savoir :

Regardons de plus près leurs spécificités.

La piscine hors-sol gonflable : facile à installer mais peu résistante

Le modèle gonflable que l’on appelle aussi piscine autoportante offre un sacré avantage bien appréciable pour les petits budgets. Il n’est pas nécessaire de se lancer dans les travaux pour l’installer. Il suffit tout au plus de s’armer d’un râteau pour bien planifier la zone du jardin où l’on désire l’installer et le tour est joué. On gonfle les boudins dès les beaux jours et on les dégonfle aux premiers frimas afin de les entreposer à la cave ou au garage jusqu’à la saison prochaine.

Il est possible pour plus de confort d’équiper une autoportante d’un système de filtration. Ce qui en plus s’avère économique à moyen terme puisqu’on la vide bien moins fréquemment grâce à son filtre.

Il faut débourser :

Cette version autoportante doit être changée après quelques saisons tout au plus car elle n’est pas d’une très grande résistance.

La piscine hors-sol en kit : économique et de qualité satisfaisante

C’est une catégorie qui offre un rapport qualité/prix tout à fait honorable. Même si l’on dispose de peu de moyens financiers à consacrer à cet aménagement, cela peut valoir le coup d’investir un peu plus afin de s’offrir une piscine hors-sol en kit plutôt qu’autoportante (gonflable).

Elle se décline en différents matériaux tels que :

Le bois est apprécié pour la touche authentique qu’il apporte au jardin. Pour un modèle en bois, la longévité peut atteindre une bonne vingtaine d’année dès lors que l’on prend le soin de l’entretenir selon les recommandations du fournisseur. L’acier et l’alu sont légers mais n’en sont pas moins solides pour autant, le plus robuste des deux étant tout de même l’acier galvanisé.

Si l’on souhaite installer chez soi une piscine hors-sol en kit, il faudra débourser :

Ces tarifs restent tout à fait raisonnables et permettent de s’offrir un espace aquatique agréable sans dépenser beaucoup d’argent.

Construire une piscine en dur à pas cher : c’est possible en version mini

Si l’on ne souhaite pas de piscine hors-sol ni même de piscine en kit parce que l’on préfère l’aspect esthétique d’un bassin enterré, il reste encore la possibilité de construire sa piscine en dur. Pour qu’elle coûte le moins cher possible, il faut cependant se restreindre sur les dimensions du projet en se contentant d’une mini-piscine mais qui esthétiquement a tout d’une grande.

Avec une emprise au sol d’une quinzaine de mètres carrés tout au plus, c’est le modèle le moins cher de sa catégorie. Cela peut métamorphoser le jardin, surtout si l’on prend le temps par la suite d’aménager joliment les abords de ce bassin de baignade petit format.

Pour acheter ce modèle, l’investissement moyen est de 8 000 €. A cela il convient d’ajouter le coût d’installation si l’on confie la tâche à un professionnel, ce qui est vivement recommandé. Les tarifs peuvent être obtenus en quelques clics.

Attention toutefois de se renseigner à la mairie de la commune en amont, car des formalités peuvent être incontournables, même pour de petites piscines dès lors que des travaux de terrassement s’imposent. Selon les conditions, il peut s’agir d’une déclaration préalable de travaux ou d’une demande de permis de construire.

Construire soi-même sa piscine ou confier les travaux à un professionnel ?

Les personnes qui possèdent une solide expérience en terrassement peuvent économiser sur les travaux en les prenant elles-mêmes en charge. Il faut néanmoins s’entourer des précautions nécessaires pour que le chantier se déroule en toute sécurité, sans encombre, et que l’ouvrage soit construit dans les règles de l’art car il doit être parfaitement étanche.

On ne se lance donc dans la construction de sa piscine en dur ou dans l’installation d’une coque enterrée ou semi-enterrée que si l’on possède vraiment de réelles capacités dans ce domaine. Même si l’on dispose de très peu de moyens financiers, il est plus sage de faire appel à un pisciniste car ses travaux sont garantis. De plus il peut proposer différents modèles de toutes les dimensions, y compris des mini-bassins à prix serré. Ce spécialiste peut tout à fait satisfaire les petits budgets et proposer des facilités de paiement. C’est vraiment la solution recommandée car cela permet de profiter pendant longtemps d’un espace baignade de très bonne qualité, et d’être à l’abri des soucis.

Demander deux ou trois devis par le biais d’un comparateur suffit à se faire une idée des prix piscines, des solutions de paiement en en 3 ou 4 fois sans frais ou à crédit, et cela permet d’étudier la faisabilité du projet dans la journée.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre