Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Abri et pool house > Installer un brumisateur sur sa terrasse : principe, installation et prix de pose

Installer un brumisateur sur sa terrasse : principe, installation et prix de pose

Installer un brumisateur sur sa terrasse : principe, installation et coût de pose

Si vous souhaitez profiter de votre terrasse pour vos déjeuners et bains de soleil cet été, le brumisateur est un équipement idéal pour vous rafraichir et rendre l’atmosphère supportable. Grâce à la diffusion d’eau sous forme de fin brouillard, il abaisse immédiatement la température sans laisser d’humidité sur la peau, les vêtements et les tissus. Découvrez le principe de fonctionnement du brumisateur de terrasse, son mode d’installation et son coût dans ce dossier.

Quel est le principe du brumisateur de terrasse ?

Le brumisateur est un dispositif installé sur les terrasses de cafés et de restaurants qui commence à s’inviter sur celles des particuliers. C’est un appareil qui permet de diffuser en continu un fin brouillard rafraichissant. Le principe est simple, car l’eau est diffusée à haute pression sous forme de microgouttes imperceptibles sur la peau. Pourtant, l’évaporation de cette brume provoque un rafraichissement immédiat en abaissant la température de l’air, et ce sans même avoir le temps de mouiller l’épiderme, les vêtements, tissus et salons de jardin. On peut atteindre une réduction de près de 10 °C sur les terrasses ensoleillées.

Le brumisateur permet donc de rafraichir immédiatement l’air ambiant sans effet mouillé, tout en hydratant la peau, et ce même en plein soleil. C’est un appareil très appréciable, car il permet d’obtenir un effet frais rapide qui rend l’exposition et les déjeuners en terrasse plus supportables en plein été. Par ailleurs, il est économique à l’usage contrairement à l’installation d’un ventilateur pour terrasse, gros consommateur en énergie, ou à la pose de panneaux protecteurs, qui réduisent la chaleur tout en masquant la vue sur le jardin.

Idéal pour conserver la terrasse et le salon de jardin au frais, il permet d’éviter le risque de choc thermique avant une baignade ou une exposition au soleil. Économe, il n’utilise qu’entre 1 et 2 litres d’eau par heure pour une terrasse pouvant mesurer jusqu’à 10 mètres. C’est également un dispositif écologique qui permet de rafraichir le jardin et d’arroser les plantations proches de la terrasse à moindres frais.

Comment installer un brumisateur sur sa terrasse ?

Ces appareils professionnels sont très répandus sur les terrasses des bars, cafés et restaurants pendant l’été. Ils se déclinent désormais en formats plus légers pour les terrasses des particuliers. Un simple tuyau d’arrosage suffit pour les alimenter. Toutefois, il faut être prudent dans leur utilisation, notamment en matière de santé.

En effet, les appareils professionnels se purgent automatiquement après chaque utilisation, mais ce n’est pas le cas des appareils pour particuliers. Or, l’eau qui est diffusée sous forme de brouillard rafraichissant a pu stagner quelque temps dans le tuyau et avoir été exposée à la chaleur. Dans ce cas, le risque de développement de bactéries, notamment de salmonelles, est accru. Il est donc impératif de bien vider et de soigneusement nettoyer le réservoir du brumisateur avant et après chaque utilisation. Ce geste préventif permet d’éviter toute contamination.

Le brumisateur est facile à mettre en place. Il suffit de le fixer sur une structure puisqu’il ne l’endommage pas, et de le raccorder au robinet extérieur à l’aide d’un tuyau d’arrosage. Discret, il peut être posé n’importe où sans dénaturer l’espace.

Il existe des modèles sur pied, qui permettent de rafraichir une grande surface et d’être aisément déplacés partout et des modèles fixes, à installer sur une terrasse, une tonnelle, une pergola ou encore une pool house.

Combien coûte un brumisateur pour terrasse ?

On trouve des brumisateurs de terrasse à tous les prix, de 20 à 100 euros, voire plus de 600 euros pour les modèles les plus perfectionnés. Ce type d’appareil est vendu en jardinerie, en magasin de bricolage ou chez les fabricants et sites dédiés.

  • Les brumisateurs d’entrée de gamme coûtent entre 20 et 30 euros.
  • Un équipement pour couvrir une terrasse est vendu entre 30 et 60 euros.
  • Pour une rampe de brumisation, comptez au moins 60 euros.
  • Un modèle réglable et bien équipé est facturé entre 70 et 100 euros.
  • Les modèles professionnels coûtent entre 500 et 1 500 euros.

Pour la pose de votre brumisateur, comptez entre 100 et 250 euros selon la complexité de l’appareil et de son raccordement.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Postez un commentaire !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : vB2YC9

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture