Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Entretien et accessoires > L'eau de la piscine a tourné au vert, comment la rattraper ?

L'eau de la piscine a tourné au vert, comment la rattraper ?

traitement choc pour eau de piscine verte

Forte fréquentation, eau mal traitée, système de filtration défaillant, présence de foyers d’algues, météo…il existe une multitude de facteurs qui perturbent la qualité de l’eau d’une piscine. Lorsque celle-ci vire au vert, un traitement de choc s’impose. Voici la technique.

Commencer par un nettoyage

La première étape pour rattraper l’eau de la piscine consiste à passer au grand nettoyage. A l’aide d’une épuisette de fond, retirer toutes les saletés qui se sont accumulées au fond du bassin. Puis, munissez-vous d’un balai aspirateur et commencez à nettoyer. Soyez le plus délicat possible pour éviter que les dépôts ne salissent davantage l’eau en remontant à la surface. L’eau sale ne doit pas être envoyée dans le filtre, au risque de l’obstruer, mais doit directement s’écouler dans l’égout.

Au même moment, vous devez remplir le bassin avec une eau neuve car l’eau sale évacuée va réduire le niveau d’eau de la piscine et les skimmers risquent d’aspirer du vide. Il est aussi important de vider très régulièrement le filtre à cause de l’importante quantité de déchets. Tout ceci effectué, la prochaine étape nécessite encore un peu d’huile de coude. Prenez une brosse et frottez les parois et le fond du bassin pour retirer toutes les saletés. Même si vous n’y voyez pas grand-chose à cause de l’eau verte, ce n’est pas très grave. Vous continuerez ce travail de nettoyage à l’issue du traitement.

Passer au traitement choc

Il est temps de passer à la phase la plus importante, qui est le traitement choc. Vous ne parviendrez pas à redonner sa salubrité à l’eau avec l’utilisation de produits et techniques classiques. Il sera nécessaire de procéder à un traitement à très haute concentration d’agents désinfectants qui vont donc désinfecter l’eau de manière quasi instantanée. Plusieurs méthodes peuvent être utilisées. L’une d’entre elle consiste à recourir au péroxyde d’hydrogène. Il s’agit d’une forme liquide d’oxygène actif qui va débarrasser l’eau des impuretés. Il a un effet immédiat sur les spores d’algues et les micro-organismes. Pour une meilleure efficacité, versez le produit directement dans les buses de refoulement. Soyez très prudent au moment de procéder car c’est un produit agressif. Les éclaboussures sont à éviter. L’un des autres avantages de ce traitement est sa rapidité d’action. En effet, la piscine est à nouveau utilisable 4 heures après.

Toujours en guise de traitement de choc, une autre alternative encore plus efficace consiste à associer du chlore choc avec du peroxyde d’hydrogène. Il s’agit d’une vraie solution miracle qui viendra à bout des piscines les plus vertes. Préférez l’usage de chlore choc en granulés ou en pastilles que vous verserez dans les skimmers. Après une heure, faites un contrôle du taux de chlore dans la piscine. Il faut qu’il soit au moins de 1 mg/l. Ceci fait, versez le peroxyde d’hydrogène dans les buses de refoulement. Faites très attention à bien respecter les dosages préconisés au moment de ce traitement choc pour ne pas essuyer un échec.

A noter que si malgré ces traitements, l’eau n’est pas encore correctement claire, terminez le processus en utilisant un clarifiant qui va faire tomber les algues mortes au fond pour que vous puissiez les aspirer facilement, ou un floculant qui va faciliter la filtration des algues mortes.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : abKVsJ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture