Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Piscine privée > Faire construire une piscine de miroir : conseils, modèles et prix

Faire construire une piscine de miroir : conseils, modèles et prix

Faire construire une piscine de miroir : conseils, modèles et prix

Vous envisagez de construire une piscine miroir ? C’est une excellente idée ! La piscine miroir est de plus en plus populaire et de plus en plus accessible. Esthétique, moderne et apaisante, elle apporte beaucoup de charme et d’élégance à votre extérieur tout en conférant une importante plus-value à votre habitation.

Pour vous accompagner dans votre projet, nos spécialistes de la piscine vous donnent leurs conseils et leurs astuces. Prêt pour le grand plongeon ?

La piscine miroir : qu’est-ce que c’est ?

La piscine miroir est une forme de piscine à débordement. L’eau s’écoule sur les bords du bassin dans un système de goulottes, créant ainsi une illusion de miroir. La piscine n’étant pas bordée d’une margelle, la plage du bassin est au même niveau que l’eau pour une esthétique parfaite.

Considérée comme une piscine de luxe pour son esthétique, elle l’est également pour son prix, plus élevé que celui des piscines traditionnelles en raison de son installation complexe, de ses finitions particulièrement esthétiques et des équipements qu’elle nécessite. En outre, la plupart des piscines miroirs sont réalisées sur mesure et toutes ont besoin d’une parfaite horizontalité.

Cette forme de piscine connaît un succès grandissant, notamment en raison de sa modernité et de son esthétique apaisante ; elle est en effet idéale pour créer une ambiance zen et élégante à votre extérieur.

Quelles sont les démarches administratives nécessaires à la construction d’une piscine miroir ?

Avant de vous lancer dans les travaux de construction d’une piscine miroir, vous devez vous rendre à la mairie de votre commune et y consulter le Plan local d’urbanisme (PLU). En effet, vous pouvez être soumis à des règles de construction, voire à une interdiction de construction, en fonction des dispositions prises par la localité. En cas de non-respect de ces règlements, vous vous exposez à une amende et vous pouvez être obligé de détruire à vos frais votre construction.

Toutefois, si le PLU vous permet de construire votre piscine miroir en toute liberté, voici les démarches à entreprendre :

  • Si votre piscine a une superficie comprise entre 20 et 100 m², vous devez formuler une demande de déclaration de travaux auprès de la mairie de votre commune.
  • Si votre piscine a une superficie supérieure à 100 m², vous devez effectuer une demande de permis de construire auprès de la mairie de votre commune.

Comment fonctionne une piscine miroir ?

Si la piscine miroir est une forme de piscine à débordement, elle s’en distingue par son fonctionnement. En effet, la piscine miroir déborde sur les quatre côtés du bassin. L’eau débordante est ensuite récupérée au moyen de goulottes. Elle circule ensuite à travers un système de filtration avant de retourner dans la piscine par le fond, la piscine miroir ne disposant pas de skimmer. Son système d’écoulement fait que ce type de bassin ne peut être que rectangulaire ou carré.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une piscine miroir ?

Vous envisagez de faire construire une piscine miroir ? Avant de vous lancer, découvrez ses avantages, mais aussi ses inconvénients.

Les avantages de la piscine miroir

  • Son design : ce type de bassin a une esthétique inimitable. À la fois moderne, classe, élégante, apaisante et belle, elle se confond avec le sol de votre jardin et reflète à la perfection les lumières du jour comme celles de la nuit.
  • Son entretien : l’entretien de la piscine est facilité par le débordement de l’eau dans les goulottes. Ce dispositif permet de filtrer les petites et grandes saletés, telles que les feuilles ou les impuretés. L’eau étant ensuite conduite directement dans le système de filtration, elle est filtrée de ses micro-impuretés automatiquement et en permanence.
  • L’absence de skimmer : cela peut sembler être un détail, mais l’absence de skimmer simplifie l’entretien du bassin et ne vous oblige pas à investir dans les réparations (régulières) ou le remplacement de cette pièce fragile. La filtration est facilitée grâce à l’évacuation continue des saletés et l’eau est assurée d’être propre en permanence, sans vous demander trop de travail.

Les inconvénients de la piscine miroir

  • Son coût : cette piscine sur mesure et complexe coûte en moyenne 20 à 30 % de plus qu’une piscine traditionnelle. En conséquence, elle ne convient pas à tous les budgets.
  • La nécessité d’un dispositif de filtration puissant : en raison de sa forme et de sa conception, une piscine miroir a besoin d’une pompe et d’un système de filtration puissants pour fonctionner. Bien évidemment, cette condition a un prix.
  • L’appel obligatoire à un professionnel : une piscine miroir ne peut se construire seul. Vous serez obligé de faire appel à un ou plusieurs professionnels. En effet, votre terrain doit être parfaitement plat et le dispositif de filtration est très complexe. Or, la moindre erreur d’un millimètre peut avoir des conséquences importantes sur la qualité de votre piscine.

La construction de la piscine miroir

Le succès de la piscine miroir étant grandissant depuis quelques années, les constructeurs ont développé des systèmes innovants plus simples et moins coûteux, afin de permettre à davantage de particuliers et de professionnels de s’offrir ce type de bassin.

La plupart des professionnels de la construction de piscines miroir s’appuient sur quatre principes :

  • La facilité de l’installation
  • La fiabilité du système
  • La sécurisation de l’étanchéité du bassin
  • La maîtrise des coûts

La mise en œuvre de la construction

La mise en œuvre de la piscine miroir et de son dispositif de filtration se décline en 6 grandes étapes :

  • La fixation des goulottes sur l’arase de la piscine
  • La mise en place du circuit hydraulique
  • Le remblaiement
  • La construction du chaînage en béton
  • La réalisation de l’étanchéité de la goulotte et du bassin
  • La mise en place des éléments de finition

Quels équipements pour une piscine miroir ?

Pour bien fonctionner, une piscine miroir a besoin d’équipements puissants et de qualité. Certes, leur investissement est important et représente un coût supplémentaire non négligeable. Pourtant, celui-ci est indispensable pour assurer la qualité de votre bassin et pour votre confort au quotidien.

  • Les pompes à débordement et de filtration : les pompes de la piscine miroir doivent être puissantes et de qualité pour permettre à l’eau débordante de bien circuler au sein du circuit de filtration.
  • Les vannes anti-retour et les électrovannes : ces vannes doivent être de qualité pour bien réguler le niveau du bassin ainsi que le débit de l’eau.
  • Le système d’injection de gaz carbonique : ce dispositif est facultatif, mais une piscine miroir a tendance à libérer du gaz carbonique, contribuant ainsi au déséquilibre du pH de l’eau.

Comment entretenir une piscine miroir ?

Une piscine miroir a besoin d’autant d’attention et d’entretien qu’une piscine classique. Si sa surface est toujours propre grâce à sa filtration continue et au mouvement permanent de l’eau, il vous faudra toutefois effectuer les tâches d’entretien suivantes pour en assurer la qualité :

  • Il convient de mesurer le pH de l’eau du bassin deux fois par semaine avec un appareil adapté. Réajustez-le à l’aide de pH+ ou de pH- selon le résultat.
  • Contrôlez également l’état des goulottes du bassin une fois par semaine. En outre, retirez-en toutes les impuretés et les saletés qui y sont coincées.
  • Investissez dans un robot de piscine pour nettoyer les parois et le fond de la piscine, ou bien utilisez un aspirateur manuel et une épuisette.

Quel budget prévoir pour une piscine miroir ?

Nous l’avons déjà évoqué plus haut, le coût moyen d’une piscine miroir est environ de 20 à 30 % plus élevé que celui d’une piscine traditionnelle. Ainsi, comptez entre 25 000 euros et 50 000 euros pour construire ce type de bassin.

Le prix varie en fonction de la surface du bassin, des équipements à installer, mais aussi des contraintes de votre terrain. En effet, si celui-ci est irrégulier, il nécessitera davantage de travaux de terrassement pour en faire une surface stable et parfaitement droite. En outre, n’oubliez pas que le tarif de la prestation du pisciniste peut varier d’un professionnel à l’autre, mais aussi d’une région à l’autre.

Prenez le temps de bien préparer votre projet et consultez plusieurs professionnels pour bénéficier de conseils avisés et pour effectuer suffisamment de devis pour vous permettre une bonne comparaison. Étudiez les propositions et choisissez celle qui vous inspire. N’hésitez pas à demander à visiter les chantiers de certains piscinistes, c’est le meilleur moyen de connaître leur véritable travail. Enfin, n’oubliez pas qu’une piscine, à fortiori aussi technique qu’un modèle miroir, représente un investissement important. En conséquence, n’hésitez pas à dépenser un peu plus pour bénéficier d’un bassin de qualité. Vous ne le regretterez pas !

À vous de plonger !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : nMzSra

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture