Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Piscine privée > Sécuriser sa piscine grâce à une caméra : explications

Sécuriser sa piscine grâce à une caméra : explications

Sécuriser sa piscine grâce à une caméra : explications

Si une piscine est synonyme de détente, de jeux et de rigolades, il ne faut pas oublier qu’elle représente aussi un danger, notamment pour les jeunes enfants. En 2018, parmi les noyades accidentelles chez les moins de six ans, 64 % sont survenues dans une piscine privée et certaines ont entrainé le décès de l’enfant, comme le rappelle Santé publique France dans son enquête « Noyades 2018 ». C’est pourquoi tous les propriétaires de piscine privée sont soumis à une obligation de sécuriser leur piscine depuis un arrêté de 2004.

L’obligation de sécuriser sa piscine

« Les piscines enterrées non closes privatives à usage individuel doivent être pourvues d'un dispositif de sécurité normalisé visant à prévenir le risque de noyade ». Telle est la préconisation inscrite dans le Code de la construction et de l’habitation et qui est applicable depuis le 1er janvier 2004.

Les dispositifs de sécurité des piscines obligatoires prévus par la loi sont au nombre de quatre :

  • l’alarme de piscine
  • la barrière de sécurité
  • la couverture de piscine
  • l’abri de piscine.

Ainsi, un propriétaire de piscine est dans l’obligation d’installer l’un de ces équipements destinés à sécuriser son bassin. Dans le cas contraire, il s’expose à des sanctions pénales, dont notamment une amende de 45 000 euros.

Cette réglementation ne concerne pas les piscines hors sol. Toutefois, l’article L. 421-3 du Code de la consommation précise que « les produits et les services doivent présenter, dans des conditions normales d'utilisation ou dans d'autres conditions raisonnablement prévisibles par le professionnel [c’est-à-dire le fabricant, le revendeur, etc.], la sécurité à laquelle on peut légitimement s'attendre et ne pas porter atteinte à la santé des personnes ». En d’autres termes, il est vivement conseillé aux propriétaires de ces types de piscine, d’une part de choisir celles qui respectent les normes de sécurité en vigueur, mais, d’autre part, de mettre également en place un dispositif de surveillance pour sécuriser leur bassin.

Installer une caméra pour sécuriser sa piscine

Dans une piscine, si rien ne remplace la surveillance constante des nageurs, et en particulier des jeunes enfants, par des adultes, s’équiper d’équipements de protection et de surveillance spécifiques limitent le risque d’accidents et de noyades. Outre les équipements rendus obligatoires par la loi, sécuriser sa piscine grâce à une caméra peut être un plus non négligeable.

La vidéosurveillance offre en effet de nombreuses possibilités pour sécuriser sa piscine, de la caméra de surveillance aux enregistreurs vidéo en particulier, qui permettent de garder constamment un œil sur son bassin, même à distance. Dans ce domaine, le fabricant Hikvision est certainement celui qui propose la gamme de caméras de surveillance la plus large.

De la caméra tube à la caméra dôme, en passant par la caméra motorisée ou non, ou encore équipée d’un système de vision nocturne infrarouge, vous pouvez à coup sûr trouver l’équipement de vidéosurveillance le mieux adapté pour sécuriser votre piscine. La plupart de ces caméras sont prévues pour être placées à l’extérieur et pour résister aux intempéries. Leur champ de vision s’adapte selon la zone à surveiller et vous permet de ne pas laisser d’angles morts sur la vue de votre piscine. Certains modèles peuvent être connectés à votre smartphone pour une surveillance de votre piscine en temps réel et en toute simplicité.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Site Internet

Texte

Code de sécurité à copier/coller : sCFWZE

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture