Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Piscine privée > Piscine en bois : guide, conseils, modèles et prix

Piscine en bois : guide, conseils, modèles et prix

Piscine en bois : guide, conseils, modèles et prix

La piscine en bois se décline en trois catégories de modèles courants, piscine enterrée, piscine semi-enterrée et piscine hors-sol. On trouve plus rarement la piscine biologique en bois. Avant d’acheter la piscine de ses rêves, il est très important de se renseigner sur ses caractéristiques afin d’opter pour le modèle qui correspond idéalement aux besoins et à l’espace dont on dispose. Le prix de la piscine en bois est aussi un critère de choix qui pèse dans la balance. Faisons le point.

Piscine en bois : les modèles

Il existe une large proposition de piscines en bois, chaque grande catégorie étant adaptée à un environnement bien spécifique.

Idéale pour un terrain plat, la piscine en bois hors-sol se distingue par son aspect très esthétique, comparativement à une piscine hors-sol en coque synthétique. C’est en tout cas sous sa forme en bois qu’elle se vend le mieux dans notre pays, toutes régions confondues.

Sur terrain pentu, la piscine semi-enterrée en bois est parfaitement adaptée. Elle offre une profondeur de bassin suffisant pour pratiquer la natation chez soi. Elle peut bien entendu être également installée sur un terrain plat, en lieu et place d’une piscine en bois hors-sol. L’une et l’autre présentent des caractéristiques esthétiques très appréciées.

Sur tout type de terrain, on peut choisir une piscine enterrée en bois. C’est le modèle le moins courant car les consommateurs souhaitant faire installer chez eux une piscine enterrée se tournent d’emblée vers un modèle plus classique, la piscine à maçonner. Celle en bois est pourtant un modèle très noble puisqu’elle est fabriquée dans un produit naturel, et qui ajoute une note décorative extrême à l’espace extérieur.

Les spécificités de la piscine en bois

La piscine en bois présente de nombreux atouts et peu d’inconvénients.

Avantages de la piscine en bois

Fabriquée dans un matériau noble et durable, la piscine en bois offre surtout des avantages. Comme nous l’avons souligné précédemment, c’est le modèle de piscine le plus esthétique qui se décline dans toutes les formes et toutes les tailles.

La grande tendance mettant les matériaux naturels et authentiques à l’honneur, la piscine en bois répond très logiquement à ces codes en termes de design. L’effet obtenu après avoir installé un caillebotis en bois tout autour d’une piscine enterrée en bois est d’une rare élégance. D’autant que chaque essence possède ses propres tonalités. On obtient donc des nuances somptueuses.

Avec ce type de produit, on peut vraiment soigner la décoration de son environnement, que l’on installe sa piscine bois à l’extérieur ou à l’intérieur.

Inconvénients de la piscine en bois

La piscine en bois est déconseillée aux personnes qui ne souhaitent pas être tenues par une obligation d’entretien régulier. Or, le bois doit être entretenu avec régularité pour qu’il conserve sa beauté d’origine. Il faut nourrir ce matériau sans cesse puisqu’il est continuellement exposé à l’eau, au soleil et aux produits traitants destinés à conserver la pureté de l’eau du bassin. Pour entretenir sa piscine en bois on applique très régulièrement de la lasure, en deux ou trois couches, et ce dès l’achat.

Toutefois, malgré des soins fréquents, la piscine en bois n’est pas aussi pérenne qu’une piscine en matériau synthétique ou bien qu’une piscine en béton.

Piscine en bois : quelle essence choisir ?

Une piscine en bois peut être fabriquée avec :

  • Un bois traité,
  • Une variété de pin,
  • Du mélèze,
  • Un bois exotique.

Le bois traité

Il s’agit d’un bois qui n’est pas « naturellement imputrescible ». Il a donc subi des traitements pour résister à l’eau et plus généralement aux éléments extérieurs. Attention : tous les bois traités ne sont pas pour autant suffisamment résistants. C’est le cas des classes I, II et III. Ces bois ne peuvent être considérés comme étant de qualité suffisante pour la fabrication d’une piscine car leur longévité est relativement courte. On peut trouver des bassins en bois dans ces catégories : ce sont des piscines peu onéreuses à l’achat. Le consommateur a donc tout intérêt à opter pour une piscine en bois de classe IV ou de classe V même si elle coûte plus cher. Ces bois résistants sont garantis, selon les cas, entre 10 et 20 ans.

Si l’on opte pour une piscine en bois traité, mieux vaut privilégier un bois traité avec des produits qui ne présentent pas de toxicité, que ce soit pour l’homme ou pour l’environnement. Ces produits sont certifiés CTB P+. Mieux encore : on peut préférer une essence ayant bénéficié d’un traitement écologique d’origine finlandaise, sans produit chimique, mais à haute température puisque le bois est passé dans un four.

Le pin et le mélèze

Ce sont deux essences intéressantes pour la fabrication de piscines. Landes, Sylvestre, Oregon, Maritime et Douglas sont les espèces de pins utilisées pour la fabrication des structures de bassins aquatiques. Le pin est généralement très abordable en termes de prix et remplace allègrement les essences exotiques.

Quant au mélèze, il permet de fabriquer des piscines biologiques et des piscines traditionnelles. Le mélèze peut même remplacer le liner dès lors qu’une membrane étanche est intercalée entre les revêtements intérieur et extérieur. L’effet visuel obtenu est, du coup, beaucoup plus authentique.

Le bois exotique

Parmi les bois exotiques très résistants, on trouve le teck, le kosso, l’ipé, le framiré, le doussié ou encore l’iroko. Chacun d’entre eux possède naturellement la capacité de résister aux éléments extérieurs dont l’eau évidemment. Le bois exotique est donc « naturellement imputrescible » et convient parfaitement à la fabrication de piscines.

Acheter de préférence une piscine en bois PEFC ou FSC

Quel que soit le modèle de piscine en bois que l’on recherche, il est préférable d’investir dans un produit de qualité, en bois certifié, provenant de filières éthiques. Ainsi on privilégie les coupes légales et on évite de favoriser la déforestation sauvage autant que la destruction des écosystèmes. On repère donc les labels suivants :

  • PEFC qui signifie Pan European Forest Certification,
  • FSC pour Forest Security Council.

Pour en savoir plus sur tous ces points techniques au moment d’acheter une piscine en bois, il est nécessaire d’exposer son projet à un professionnel car il a aussi un rôle de conseiller.

Prix d’une piscine en bois

Voici quelques exemples de prix d’une piscine en bois hors pose.

  • Piscine bois hors-sol en kit : de 1 500 à 3 000 €
  • Piscine bois semi-enterrée en kit « prêt-à-monter » : à partir de 9 000 € jusqu’à 15 000 €
  • Piscine bois enterrée : à partir de 16 000 €. Elle peut atteindre 25 000 € en version XXL.

Ces prix varient en fonction des dimensions de la piscine, de sa forme, de l’essence choisie et du fabricant. Quant au prix de pose d’une piscine en bois, il est obtenu précisément au cas par cas.

Il est vivement conseillé de demander plusieurs devis à différents piscinistes afin de comparer le coût de la prestation. De plus, il est préférable de s’y prendre à l’avance pour installer dans son jardin une piscine en bois car, comme les autres types de piscine, elle peut nécessiter certaines démarches administratives du genre déclaration de travaux ou demande de permis de construire. On commence donc par se renseigner à la mairie de sa commune pour ne pas mettre la charrue devant les bœufs !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Obtenez un devis en moins de 3 mn
Sélection des meilleurs piscinistes près de chez vous !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Rqa9V2

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture