Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Entretien et accessoires > Traitement au brome de la piscine : avantages, inconvénients, dosage

Traitement au brome de la piscine : avantages, inconvénients, dosage

Traitement au brome de la piscine : avantages, inconvénients, dosage

Le chlore est le traitement de piscine le plus répandu en France. Pourtant le brome présente bien des avantages, notamment moins de risques de réactions allergiques et d’irritations. Réactif et résistant face aux UV, il ne nécessite pas d’ajout de traitement chimique stabilisateur, au contraire du chlore. Néanmoins, le brome présente également certains inconvénients et ne convient pas à tous les bassins. Découvrez ses caractéristiques et le bon dosage à appliquer pour profiter de votre piscine en toute sérénité.

Qu’est-ce que le brome ?

Le brome est un élément chimique de la même famille que le chlore, l’iode ou le fluor, c’est-à-dire un halogène. Il est naturellement présent dans l’eau de mer et dans la nature en général.

Le brome est un produit intéressant pour le traitement de la piscine, car il est relativement complet, à l’instar du chlore. En effet, il désinfecte l’eau en éliminant les microbes, les bactéries, les virus et les champignons, il prévient et élimine les algues et il a un pouvoir de rémanence, ce qui veut donc dire que son action est immédiate, mais également durable.

Son action est donc similaire à celle du chlore, mais il présente plus d’avantages, bien qu’il soit moins utilisé en France. Il est en effet préférable au chlore pour les personnes sensibles ou allergiques, car il n’est pas irritant. En outre, il résiste mieux à l’eau chaude des spas et aux milieux alcalins.

Le brome se présente sous deux formes : en pastilles ou en galets.

Les avantages du traitement au brome pour la piscine

Traiter sa piscine avec du brome présente plusieurs avantages :

  • Le brome est plus confortable pour la peau, les yeux et les muqueuses : doux et inodore, le brome n’est pas irritant pour les baigneurs. En effet, au contact des composants présents dans la sueur, la salive, les produits solaires et l’urine, le brome produit des bromamines, qui ne présentent ni odeur ni irritation, au contraire du chlore qui, lui, produit des chloramines, plus agressives. Le brome est donc préférable dans les piscines destinées aux enfants et aux personnes sensibles.
  • Le brome est plus stable face aux UV : en effet, le brome est peu sensible aux UV, ce qui évite tout ajout de traitement stabilisant, au contraire du chlore. En effet, le chlore est détruit par les UV du soleil et a donc besoin d’un stabilisant pour se maintenir. Or, le stabilisant se concentre dans l’eau et peut stopper l’action désinfectante du produit. Il est donc préférable de choisir le brome qui ne nécessite pas l’ajout de ce type de traitement et qui se gère bien plus facilement.
  • Le brome supporte bien les variations de pH : très réactif, le brome demeure efficace avec une eau au pH élevé, ce qui n’est pas le cas du chlore.
  • Le brome supporte également bien la température : il reste réactif en cas de température élevée de l’eau, ce qui lui permet d’être utilisé sans risque dans les spas, les piscines exposées au soleil et les bassins chauffés.
  • Le brome est simple d’utilisation : grâce à sa formule sous pastilles ou galets, il est aussi facile à utiliser que le chlore. En revanche, il convient de le manipuler avec précaution, car il est corrosif lorsqu’il n’est pas dilué.

Les inconvénients d’un traitement au brome pour la piscine

Comme tout traitement, le brome présente toutefois certains inconvénients :

  • Le brome est plus cher : en effet, il faut compter en moyenne 30 à 40 % de plus que le prix du chlore, à quantité égale. En outre, si vous optez pour la formulation en pastilles, vous devrez investir dans l’installation d’un brominateur. Il est donc conseillé de le réserver aux petits bassins.
  • Le brome est très corrosif : lorsqu’il n’est pas dilué dans l’eau, le brome est très corrosif. Il est donc impératif de le manipuler et de le stocker avec prudence. Il doit notamment être conservé à l’abri de l’air et de la lumière et surtout inaccessible aux enfants et aux animaux.
  • Le brome doit être bien dosé : tout dosage excessif nécessite une vidange d’une grande partie du bassin, ce qui n’est ni économique ni écologique.
  • Le brome est un irritant pour les animaux : si les humains y sont moins sensibles, les animaux réagissent davantage à ce produit. Ils doivent donc se tenir éloignés du bassin.
  • Les allergies sont très rares comparées au chlore, mais existantes : en effet, il se peut qu’une baignade dans une eau traitée au brome provoque des réactions chez certains baigneurs. On peut noter notamment de la toux, des éternuements, des démangeaisons, une respiration sifflante, des rougeurs cutanées et/ou une peau sèche.

Quel dosage de brome faut-il pour traiter la piscine ?

En raison des inconvénients qu’il revêt, le brome doit impérativement être parfaitement dosé.

Le dosage du brome dépend de la température de votre eau de baignade, du volume du bassin et du pH de l’eau. Idéalement, nous vous conseillons de maintenir ce dernier supérieur à 7,5.

  • Pour un pH à 7,5 : prévoyez 2 à 4 mg/L de brome.
  • Pour un pH à 8,5 : prévoyez 3 à 5 mg/L de brome.

Le dosage est possible grâce à des kits d’analyse sous forme de bandelettes (tests colorimétriques) ou de tests électromagnétiques. Le brominateur inclut généralement un testeur électromagnétique, ce qui facilite l’entretien du bassin.

Les deux formes du brome

Nous l’avons dit, le brome se présente sous deux formes : en pastilles ou en galets.

  • Les pastilles permettent une dissolution lente et servent à traiter régulièrement l’eau de baignade. Le taux du produit doit être régulièrement contrôlé, d’où l’intérêt de disposer d’un brominateur pour le tester et mieux le réguler.
  • Les galets ou tablettes offrent une dissolution rapide. Ils sont avant tout préconisés en cas de traitement choc, ou curatif, lorsque la piscine est particulièrement sale ou que son eau a tourné.
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Postez un commentaire !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : QEMZnG

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture