Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Entretien et accessoires > Comment maintenir un taux correct de chlore dans sa piscine ?

Comment maintenir un taux correct de chlore dans sa piscine ?

Comment maintenir un taux correct de chlore dans sa piscine ?

Le chlore est le produit désinfectant le plus fréquemment utilisé pour traiter l’eau de baignade dans les piscines privées et publiques. Il est impératif de maintenir un taux correct tout au long de la saison de baignade pour profiter d’une eau saine et propre. Toutefois, le produit en lui-même n’est pas le seul facteur à surveiller, car d’autres critères peuvent influencer son efficacité. Découvrez nos conseils pour maintenir un taux correct de chlore dans votre piscine.

Comment mesurer le taux de chlore de sa piscine ?

Pour maintenir un bon taux de chlore dans une piscine, il est impératif de le mesurer régulièrement par le biais d’analyses. Ces analyses peuvent être réalisées manuellement, à l’aide de bandelettes, ou de manière automatique par le biais d’un testeur électronique. Elles permettent de surveiller le taux de chlore, mais aussi le pH et le stabilisant, qui ont une importance dans le maintien du premier.

Mesurer le taux de chlore

Un bon taux de chlore est situé entre 1,5 et 2 mg par litre ou ppm (partie par million). Trois unités sont utilisées pour la mesure du taux de chlore : le ppm, le milligramme par litre et le gramme par mètre cube.

Lors de la saison de baignade, cette mesure doit être effectuée une fois par semaine au minimum.

Mesurer le pH

Le pH correspond à la concentration en ions hydrogènes de l’eau. C’est l’indicateur qui permet de savoir si l’eau est acide ou basique. Dans une piscine, le pH doit être situé entre 7,2 et 7,4. En dessous, l’eau est acide ; au-dessus, elle est au contraire calcaire.

Le pH doit être mesuré, car il a un impact direct sur le chlore. Son niveau fait augmenter ou diminuer l’efficacité du produit traitant.

Mesurer le taux de stabilisant

Le taux de stabilisant doit quant à lui être mesuré, car il permet de prolonger l’effet désinfectant du chlore. Le taux idéal oscille entre 20 et 30 mg par litre. S’il est trop important, l’eau est surstabilisée, ce qui annule tout effet du chlore. Or, le chlore est un produit qui perd de son effet très rapidement sous l’action des UV. Après 3 heures d’exposition au soleil, le produit a en effet perdu plus de 80 % de son efficacité s’il n’est pas stabilisé. Toutefois, vous pouvez opter pour l’achat de chlore déjà stabilisé, ce qui est plus pratique à l’usage.

Quel est le bon dosage de chlore et comment le préserver ?

Le bon dosage de chlore

Pour bien doser le chlore, il est avant tout recommandé de suivre les instructions du fabricant sur la notice du produit acheté.

Le taux idéal de chlore varie selon qu’il s’agit de chlore stabilisé ou de chlore non stabilisé.

  • Pour une piscine traitée au chlore stabilisé, le taux de chlore libre doit être situé entre 0,4 et 1,4 mg/l, le taux de chlore combiné ne doit pas excéder 0,6 mg/l de chlore total et le pH doit être maintenu entre 7,2 et 7,4.
  • Pour une piscine traitée au chlore non stabilisé, le taux de chlore libre doit être d'au moins 2 mg/l, le taux de chlore combiné ne doit pas dépasser 0,6 mg/l de chlore total, et le pH maintenu entre 7,2 et 7,5.

Le chlore peut être dosé manuellement ou à l’aide d’un chlorinateur, qui est un appareil diffuseur automatique. Toutefois, si l’usage de ce dernier est pratique, il convient tout de même de vérifier les taux de chlore et de pH chaque semaine.

Une bonne filtration

Une bonne filtration est indispensable pour préserver un bon taux de chlore dans la piscine, car elle permet de répartir correctement le produit dans le bassin, de manière parfaitement homogène.

Éviter la chloramine

Le chlore n’a aucune odeur. Cette senteur forte d’eau javellisée est en réalité causée par la chloramine, qui est un sous-produit du chlore. La chloramine se forme dans l’eau lorsque le chlore entre en contact avec les matières organiques laissées par les baigneurs (sueur, salive, urine, peaux mortes, produits solaires, etc.). Malheureusement, la chloramine n’est pas désagréable qu’à sentir, elle a aussi pour effet de réduire le pouvoir désinfectant du chlore.

Le taux de chloramine ne doit pas dépasser 0,6 mg/l d’eau dans l’idéal. Il se mesure au moyen de pastilles DPD 3.

Vous pouvez réduire le taux en veillant à maintenir un bon pH, en pensant à vous laver avant la baignade, à porter un bonnet de bain et à ne pas uriner dans le bassin.

Que faire si le taux de chlore est incorrect ?

Le taux de chlore est trop élevé

Lorsque le taux de chlore est trop élevé, l’équipement du bassin a tendance à se détériorer prématurément et le liner se décolore. En outre, cela provoque des irritations cutanées, des maux de tête et de possibles troubles respiratoires.

Pour réduire le taux de chlore, plusieurs solutions sont à envisager :

  • Il est possible d’attendre que le chlore retrouve un taux normal. Pour ce faire, il suffit d’exposer le bassin aux rayons du soleil. Certes, il faut patienter, mais c’est la solution la plus économique.
  • Vous pouvez utiliser un produit inhibiteur de chlore à base de thiosulfate et de sulfite de sodium. Toutefois, c’est un autre produit chimique qu’il convient de bien doser.
  • Vous pouvez également remplacer une partie de l’eau de la baignade par de l’eau propre et non traitée afin de diluer le produit.

Attention toutefois à ne pas faire baisser trop fortement le taux de chlore !

Le taux de chlore est trop faible

Lorsque le taux de chlore est trop faible, l’eau tourne et les algues s’y développent. En outre l’odeur javellisée des chloramines est beaucoup plus intense.

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour augmenter le taux de chlore :

  • Réduisez le taux de pH si celui-ci est en cause en utilisant du produit pH-.
  • Ajoutez du chlore en étant prudent sur les quantités.
  • Contrôlez l’état de la filtration et laissez-la tourner au moins 8 heures par jour.
  • Évitez la formation de chloramines en adoptant les mesures citées précédemment.
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

1 commentaire

Écrit par Pascal le 29/05/2020 à 17h18

Ma piscine fonctionne avec un électrolyseur Astrapool dual pure 60.

Taux de sel 4,02.

PH 7,3

Contenance 45 m3

Mais il produit trop de chlore en fonctionnement à 45%, donc je l'ai réduit à 35% tout sur automatiquement 7 h - 12 h, 14 h - 19 h. Malheureusement il se remet toujours à 45% au redémarrage. Mais alors comment réduire le taux de chlore qui devrait être entre 0,4 et 1,4. Ma piscine tourne actuellement avec un taux de 2,2 et parfois plus ! Ce qui est en sortant de l'eau assez désagréable sur la peau (démangeaisons).

Partagez votre expérience ! Postez un commentaire !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : CVpYUp

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture