Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Entretien et accessoires > Comment choisir une pompe à chaleur pour piscine ? Conseils, modèles et prix !

Comment choisir une pompe à chaleur pour piscine ? Conseils, modèles et prix !

Comment choisir une pompe à chaleur pour piscine ? Conseils, modèles et prix !

Tout particulier peut installer une pompe à chaleur (PAC) pour sa piscine afin de profiter d’une eau à la température idéale en toute saison. Il existe différents modèles de pompes à chaleur, ce qui permet d’opter pour cette solution économique et écologique, que l’on possède une piscine en dur ou une piscine hors sol, de petite ou de grande superficie. Découvrons en détails les principaux critères d’une PAC, ses avantages, et le budget à prévoir.

Pompe à chaleur pour piscine : caractéristiques

La pompe à chaleur ou PAC est le dispositif de chauffage le plus convoité pour chauffer l’eau de la piscine. Elle est constituée :

  • D’un détenteur,
  • D’un compresseur,
  • D’un condensateur,
  • D’un évaporateur.

Son principe de fonctionnement est relativement simple mais d’une grande efficacité. La pompe à chaleur air/eau capte les calories de l’air extérieur. Celles-ci sont démultipliées après avoir été transférées au fluide frigorigène qui se réchauffe. La chaleur est ensuite transmise à l’eau de baignade. Chauffer l’eau de sa piscine grâce à la chaleur de l’air ambiant est écologique. C’est exactement la même chose avec une pompe à chaleur sol/eau qui, elle, puise les calories dans le sol selon le principe de la géothermie. Elle tout aussi écologique que la PAC air/eau.

Parmi ces deux solutions, la pompe à chaleur air/eau est la plus fréquemment utilisée pour chauffer la piscine.

Seulement 1/5 de l’énergie nécessaire au fonctionnement d’une PAC provient de l’électricité. Le reste est fourni soit par l’air, soit puisé sans le sol. Si l’on dispose déjà d’une pompe à chaleur géothermique pour chauffer la maison, celle-ci peut en plus être utilisée comme moyen de chauffage de l’eau de la piscine. Il convient de s’en référer au spécialiste ayant installée la PAC.

Il est nécessaire de brancher la PAC sur un disjoncteur différentiel by-pass pour qu’elle soit totalement autonome et qu’elle puisse être court-circuitée en cas de problème.

Pompe à chaleur : un système de chauffage piscine aux nombreux avantages

La pompe à chaleur air-eau est une unité thermodynamique. Ce dispositif de chauffage piscine est très apprécié pour les raisons suivantes :

  • Prolonge la période d’utilisation de la piscine,
  • Offre le meilleur rendement comparativement aux autres systèmes de chauffage pour piscine car elle est 4 à 5 fois plus performante,
  • Réduit la facture d’électricité.

En ce qui concerne la consommation électrique de la PAC piscine par jour d’utilisation, elle coûte entre 0,80 € et 2 € selon le volume d’eau à chauffer et les conditions climatiques.

Les différents modèles de PAC piscine air/eau

La PAC air/eau est vraiment une bonne solution pour chauffer l’eau de la piscine tout au long de l’année. Elle se décline en différents modèles, à savoir :

  • PAC piscine horizontale : c’est la plus courante des pompes à chaleur de piscine. Son ventilateur est placé sur la face avant de la pompe. Toutefois, cette configuration présente un inconvénient : la position du ventilateur augmente la perception du bruit lorsque l’on se trouve à proximité de ce dispositif mais aussi la perception de l’air glacé rejeté par le ventilateur.
  • PAC piscine verticale : c’est le modèle le plus imposant. Elle nécessite une place suffisante. Son ventilateur étant placé sur la partie supérieure de la pompe à chaleur, celle-ci est beaucoup moins bruyante que la version horizontale et l’on ressent moins l’air ultra froid qui s’en échappe.
  • PAC piscine réversible : cette pompe à chaleur présente l’avantage de pouvoir rafraîchir l’eau de la piscine lorsque les températures extérieures sont caniculaires. C’est un avantage très appréciable, notamment dans les régions les plus chaudes. N’oublions pas que l’élévation de la température de l’eau de piscine augmente considérablement les risques de prolifération des algues et bactéries. Il est reconnu que ces risques sont moins importants sous un climat plus froid.

Selon la configuration des lieux, la pompe à chaleur peut être installée dans un endroit peu accessible. Il est dans ce cas préférable d’acheter un système de PAC avec commande déportée permettant d’accéder facilement au tableau.

Pompe à chaleur pour la piscine : critères de choix

On ne choisit pas une PAC à la légère. Donc, si l’on ne possède aucune connaissance en la matière, il est nécessaire de demander conseil au pisciniste qui a installé la piscine par exemple. La pompe à chaleur piscine doit être choisie en fonction des nombreux critères suivants.

  • Le volume d’eau du bassin.
  • La puissance qui détermine le temps de montée en température. Celui-ci doit être considéré en fonction du temps d’ensoleillement.
  • Le Coefficient de Performance (COP), soit le rapport entre la puissance que la PAC consomme et celle qui est restituée. Dans la majorité des cas, les fournisseurs indiquent le COP d’une pompe à chaleur piscine pour 15°C. Il faut en tout cas rechercher cette indication avant d’acheter une PAC car connaître son COP et ignorer la valeur de la température qui s’y rapporte n’est d’aucune utilité.
  • Le point de bivalence, qui est la température extérieure en deçà de laquelle la PAC ne récupère plus de calories dans l’air.
  • Le débit d’eau qui a bien sûr un impact sur le rendement optimum de la pompe à chaleur piscine.
  • Les décibels qui indiquent le niveau sonore de la Pompe à chaleur en fonctionnement. Plus le nombre de dB est faible, moins la PAC est bruyante, mais attention : le niveau sonore est exprimé en dB à X mètres (exemple : 34 dB à 10 m, 57 dB à 1 m).

Le niveau sonore est un point important pour le confort des utilisateurs de la piscine et des personnes qui souhaitent s’accorder un moment de détente aux abords du bassin tout comme celui des voisins, car un bruit de fond incessant finit par devenir pénible pour tout le monde.

Avant d’acheter une PAC, il est utile de se reporter aux indications des professionnels, très faciles à comprendre même pour un néophyte puisqu’elles sont indiquées sur une carte géographique qui répertorie la puissance conseillée en fonction de la région d’implantation. Par exemple, on ne choisit pas la même PAC selon que la piscine se situe dans les Vosges ou au dans les Pyrénées orientales. Ainsi il est conseillé d’opter par exemple pour :

  • Une PAC d’une puissance de 16 kW si l’on désire chauffer :
    • soit une piscine enterrée de 120 M² située dans le sud et installée dans une zone du jardin peu exposée aux vents,
    • soit un bassin de 120 M² qui bénéficie d’un abri piscine, quelle que soit la région d’implantation.
  • Une pompe à chaleur de 22 kW pour chauffer une piscine non abritée, d’une superficie de 120 M², installée sous un climat plus froid ou dans un secteur particulièrement exposé aux vents.

Il faut également tenir compte du temps d’utilisation de la piscine. Si elle ne fonctionne que pendant une courte période chaque année, la pompe à chaleur pour espace aquatique doit être suffisamment puissante afin de permettre une montée en température rapide de l’eau du bassin, ce qui rend la piscine plus vite opérationnelle.

La différence de température entre l’air ambiant et l’eau de la piscine a une incidence sur le rendement de la pompe à chaleur. C’est pourquoi on doit choisir la puissance de la PAC en tenant compte de la région où est installée la piscine.

Pompe à chaleur pour piscine : les prix

Assez onéreuse à l’achat, la pompe à chaleur pour la piscine exige un budget non négligeable. Mais l’investissement en vaut la peine à condition d’opter pour une PAC piscine qui répond aux normes de qualité en vigueur. Tous les professionnels RGE (Reconnus Garantis de l’Environnement) proposent à leurs clients des PAC labellisées NFPAC pour la France, EHPA et Eurovent pour l’Europe. Pas de label ? Mieux vaut passer son chemin.

A titre indicatif le prix d’une pompe à chaleur pour piscine peut être de :

  • De 1 000 à 1 200 € (piscine de 30 M3),
  • De 2 500 à 3 000 € (piscine de 55 M3 maximum),
  • De 3 000 à 5 500 € (bassin d’un volume supérieur à 60 M3),
  • De 12 000 à 15 000 € (pour chauffer la maison et la piscine avec la même pompe à chaleur).

Le prix de pose d’une PAC piscine est compris entre 150 et 300 €.

Quant au budget nécessaire pour la maintenance de la pompe à chaleur piscine par un professionnel – ce qui est fortement recommandé -, il est compris entre 100 et 250 €/an.

Marque, modèle, puissance, qualité, innovation, sont autant de critères qui impactent le prix d’une pompe à chaleur pour piscine, mais le confort de nage durant de nombreuses années en dépend, ce système étant sans commune mesure avec un chauffage électrique classique de piscine. Attention de toujours demander des devis avant de se décider pour une pompe à chaleur piscine, et de ne faire confiance qu’au professionnel qui se sera déplacé afin de vérifier les conditions d’installation.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Xzyt7A

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture