En cas d'incendie, les pompiers peuvent-ils pomper l'eau de ma piscine ?

Date : 08/04/2019 - Catégorie : Piscine privée

Cette page provient du site Le Mag de la Piscine
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.lemagdelapiscine.com/dossier-79-incendie-pompiers-pomper-eau-piscine.html

En cas d'incendie, les pompiers peuvent-ils pomper l'eau de ma piscine ?

Pour qu’un point d’eau puisse être utilisé par les pompiers et autres services spécifiques d’urgence, il doit présenter des caractéristiques bien particulières. La piscine peut-elle être considérée comme un Point d’Eau Incendie (PEI) et utilisée pour la Défense Extérieure Contre l’Incendie (DECI) ? Un PEI doit présenter des garanties bien précises. Découvrons si la piscine privée possède toutes les qualités requises.

Qualités requises d’un PEI

Un PEI est un Point d’Eau Incendie. Pour assurer la Défense Extérieure Contre l’Incendie (DECI), il doit présenter des garanties en termes :

Or, il est admis qu’une piscine privée ne remplit pas les conditions de pérennité exigées au regard de :

De plus, une piscine ne peut être considérée comme une ressource durable en eau.

Pour toute ces raisons, une piscine privée n’est pas un Point d’Eau Incendie.

Piscine et mise à disposition des pompiers

Un propriétaire est tout à fait autorisé à mettre sa piscine privée à la disposition des pompiers. Il doit toutefois respecter certaines conditions, à savoir :

Décider spontanément de mettre sa piscine à disposition des services de secours est un geste responsable qui permet de compléter les moyens de Défense Extérieure Contre l’Incendie en cas d’urgence.

Piscine privée : quid de l’état de nécessité ?

En situation d’urgence, lorsque toutes les mesures doivent être prises pour lutter contre un incendie, les forces de Police et les différentes entités relevant de l’autorité de Police sont autorisées à disposer de toutes les ressources en eau possibles. La piscine privée ne déroge pas à la règle. En dernier recours, elle peut donc être réquisitionnée pour nécessité absolue.

Piscine privée et autoprotection de la propriété contre l’incendie

Lorsqu’une propriété est directement exposée à un incendie en cours, son propriétaire peut user du droit d’autoprotection en utilisant l’eau de sa piscine pour protéger l’ensemble de sa propriété contre les flammes.

Il est en revanche illégal et strictement interdit de remplir sa piscine avec l’eau provenant d’une bouche à incendie. Cette pratique est hélas trop courante, notamment en période de canicule, lorsque les restrictions d’eau sont imposées par les préfectures lors d’épisodes de sécheresse.

Les bouches à incendie sont strictement réservées à la lutte contre les feux. Chaque citoyen doit être parfaitement conscient qu’elles sont exclusivement un moyen de défense en cas d’incendie. En dehors des services autorisés à s’en servir, nul ne peut y recourir. Cela permet de conserver ce matériel en bon état car il doit rester opérationnel à tout moment en cas de besoin. Remplir sa piscine ne présente pas de caractère d’urgence. Or, cette attitude irresponsable peut porter préjudice à la sécurité des personnes et des biens. Cela reflète un manque de civisme tout à fait condamnable.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre