Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Entretien et accessoires > Niveau d'eau idéal d'une piscine : quel est-il ?

Niveau d'eau idéal d'une piscine : quel est-il ?

Niveau d'eau idéal d'une piscine : quel est-il ?

Lors de la saison de baignade, le niveau d’eau de la piscine fluctue en permanence au fil des jours. Cette variation normale est due à l’évaporation naturelle de l’eau en raison des fortes chaleurs, mais aussi des éclaboussures provoquées par les séances de jeu et de baignade dans le bassin. Le niveau peut également légèrement monter avec la pluie lorsque celui-ci n’est pas couvert. Quoi qu’il en soit, ces changements de niveau doivent être surveillés, car il est impératif qu’une piscine dispose d’une certaine hauteur d’eau pour bien fonctionner. Faisons le point pour y voir plus clair.

Quel est le niveau d’eau idéal d’une piscine ? Comment le connaître ?

Il est très facile de connaitre le niveau d’eau idéal d’une piscine enterrée, car il suffit d’observer l’emplacement des skimmers. Ces éléments filtrants sont en effet la référence en matière de hauteur d’eau de baignade. En conséquence, pour savoir si le niveau d’eau de votre piscine est correct, il vous faut vous assurer que celui-ci se situe entre 2/3 et ¾ de l’ouverture des skimmers. L’eau doit en effet atteindre environ la moitié de leur ouverture pour que ceux-ci puissent fonctionner correctement.

Attention, car il ne faut pas pour autant en déduire qu’il suffit de remplir davantage le bassin pour ne plus se préoccuper du niveau de l’eau pendant plusieurs semaines. En effet, d’importants dégâts peuvent être provoqués par un niveau d’eau trop bas, mais également par un niveau d’eau trop élevé.

Comment réguler automatiquement le niveau d’eau de la piscine ?

Le niveau d’eau de la piscine varie constamment au cours de la saison de baignade, nous l’avons dit. C’est un processus naturel et inévitable. Il est donc impératif de le contrôler régulièrement et de l’ajuster dès que cela est nécessaire afin que le niveau d’eau ne soit ni trop bas, ni trop haut.

Le régulateur de niveau d’eau est un instrument idéal pour effectuer automatiquement ce contrôle sans se soucier du niveau du bassin. En effet, il mesure continuellement le niveau d’eau de la piscine et il est capable de le faire monter ou descendre en fonction des besoins.

Cet allié très pratique est équipé de mini-flotteurs ou de sondes pour évaluer le niveau d’eau en continu. Ainsi, en cas de besoin, il actionne le dispositif de filtration pour augmenter ou diminuer le niveau de l’eau dans la piscine. Néanmoins, il faut rester vigilant et observer régulièrement son bassin, et notamment son état. En effet, si le niveau d’eau baisse à cause d’une fuite, le régulateur ne la détectera pas. Il constatera seulement que le niveau baisse et il continuera de remplir la piscine pour maintenir un niveau d’eau approprié. Votre facture d’eau risque alors d’être bien salée !

Quels sont les risques si le niveau de l’eau n’est pas conforme ?

Nous l’avons dit, le niveau de l’eau est déterminant pour le bon fonctionnement de votre bassin dans sa globalité. Un niveau trop bas ou trop haut peut avoir des impacts importants sur votre piscine.

Quels sont les risques si le niveau d’eau est trop bas ?

Le manque d’eau est la problématique la plus fréquente. En été, l’évaporation est constante en raison des plus fortes chaleurs ambiantes. En outre, la baignade est plus régulière et les baigneurs ont tendance à faire baisser le niveau en jouant ou en nageant en raison des éclaboussures.

Or, s’il n’y a pas assez d’eau dans la piscine, elle n’entre pas assez dans les skimmers. Il y pénètre alors davantage d’air que d’eau et cela provoque un désamorçage de la pompe du bassin. Plus précisément, le manque d’eau peut provoquer d’importants dégâts relativement coûteux, car la pompe fonctionnera à sec, ce qu’elle n’est pas supposée faire. En effet, la pompe est entourée d’une garniture mécanique qui protège le moteur et évite son contact avec l’eau. Cette garniture se compose de deux surfaces pressées l’une sur l’autre et entre lesquelles passe un mince filet d’eau. Si le niveau d’eau est trop faible, ce filet d’eau est manquant et il ne peut assurer son rôle de refroidissement. La pompe tourne alors à sec et surchauffe, ce qui détruit peu à peu le joint qui protège le moteur. En conséquence, plus rien ne retient l’eau qui noie ce dernier et entrave l’ensemble du dispositif.

Assurez-vous donc de maintenir un niveau d’eau suffisant dans votre bassin. Le régulateur de niveau d’eau est l’instrument le plus pratique pour ce faire, car il vous évitera bien des efforts. Pour contrer l’effet de l’évaporation naturelle, vous pouvez opter pour la pose d’une couverture thermique à bulle, d’un volet roulant ou d’un abri de piscine. Ces équipements recouvrent la surface et limitent fortement l’évaporation, ce qui réduit par la même occasion les besoins de remplissage en eau.

En revanche, si vous constatez que votre niveau d’eau baisse de façon anormale ou que votre régulateur travaille en permanence à remplir le bassin, il se peut qu’une fuite soit en cause. Il est alors impératif de la détecter et de la faire réparer au plus vite par un professionnel.

Quels sont les risques si le niveau d’eau est trop haut ?

Si le niveau d’eau est trop élevé, vous vous exposez à d’autres problématiques. Le risque principal d’un trop-plein d’eau est un mauvais nettoyage du bassin. En effet, si le niveau de l’eau est trop élevé, les impuretés et les débris de surface ne seront pas convenablement aspirés par les skimmers. Votre eau sera alors plus sale, plus trouble et plus polluée. Au fil des jours, les bactéries et les micro-organismes vont s’y développer et vous verrez se multiplier les algues. Vous serez alors contraint de procéder à des nettoyages complets et à un traitement-choc.

Si votre niveau d’eau est trop élevé, il est donc nécessaire de le faire baisser dès que possible. Pour ce faire, placez votre pompe en position « évacuation » et respectez les consignes indiquées sur la notice du fabricant. Bien entendu, si votre piscine a déjà eu le temps de se salir, il vous faudra procéder à un grand nettoyage. Aidez-vous d’un robot nettoyeur pour être certain d’aspirer un maximum d’impuretés et de bien les décoller des parois, du fond et des angles et recoins de la piscine. En cas de besoin, vous pouvez procéder à un traitement-choc.

Quoi qu’il en soit, ne minimisez jamais les effets d’un niveau d’eau trop haut, car les conséquences peuvent être particulièrement désagréables et empêcher votre baignade pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Là encore, rappelons que l’utilisation d’un régulateur de niveau d’eau est très pratique pour vous assurer d’un bon niveau et éviter un trop-plein.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Postez un commentaire !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : zc2mzu

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture