Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Entretien et accessoires > Le traitement au peroxyde d’hydrogène de la piscine

Le traitement au peroxyde d’hydrogène de la piscine

Le traitement au peroxyde d’hydrogène de la piscine

Le peroxyde d’hydrogène est également connu sous le nom d’oxygène actif, dont il est la forme liquide. Conseillé en cas d’eau trouble et d’invasion d’algues, il est considéré comme le traitement le plus naturel pour redonner efficacement à l’eau de baignade sa cristallinité d’origine.

Comment fonctionne le traitement au peroxyde d’hydrogène ?

Le peroxyde d’hydrogène se verse dans l’eau. En se diluant, il se transforme en eau et en oxygène, ce qui confère à l’eau de baignade un pouvoir antioxydant naturel, sans ajout de produits chimiques.

Le peroxyde d’hydrogène élimine les virus, les bactéries et les algues qui troublent l’eau de baignade en détruisant les particules en suspension dont ils se nourrissent.

Le traitement régulier au peroxyde d’hydrogène

Le peroxyde d’hydrogène est idéal pour désinfecter l’eau de baignade lorsque celle-ci devient trouble. En revanche, son absence de stabilisant fait qu’il n’est pas rémanent, c’est-à-dire que son action est de courte durée. Il est donc davantage conseillé pour les petits bassins dont le volume n’excède pas 30 m3 et qui disposent d’un bon dispositif de filtration.

Le peroxyde d’hydrogène sera insuffisant dans les grandes piscines ; il faut donc l’associer à un traitement au brome, au chlore ou au PHMB pour y trouver une efficacité.

Le traitement choc au peroxyde d’hydrogène

Si votre piscine est envahie d’algues et/ou que son eau est particulièrement trouble ou verte, vous pouvez effectuer un traitement choc au peroxyde d’hydrogène. Très efficace, il a pour avantage de réactiver le chlore déjà présent dans votre piscine pour renforcer son action nettoyante et désinfectante.

Pourquoi utiliser du peroxyde d’hydrogène pour traiter sa piscine ?

Le peroxyde d’hydrogène présente de nombreux avantages pour le traitement de la piscine :

  • Écologique, il n’est aucunement irritant pour la peau et pour les yeux. Sans odeur, il permet une baignade bien plus agréable et confortable que dans une piscine traitée au chlore. Sa douceur convient parfaitement aux personnes sensibles et souffrant d’affections cutanées.

En revanche, son utilisation reste limitée en raison de ses quelques désavantages :

  • Ce traitement était de très courte durée, il ne convient qu’aux petits bassins équipés d’une bonne filtration. Pour les grands volumes, il est nécessaire de l’associer à d’autres traitements à base de PHMB, de brome ou de chlore, ce qui lui fait perdre son atout écologique.
  • Son coût est élevé, ce qui limite quelque peu son utilisation régulière, même dans un petit bassin.
  • Son efficacité peut être compromise par les conditions météorologiques. En effet, il est sensible à la chaleur et aux rayonnements des UV. Il devient inefficace au-delà de 30°C. Par ailleurs, s’il n’influence pas le pH, celui-ci doit être compris et maintenu entre 7 et 7,6 pour que le peroxyde d’hydrogène soit efficace.
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : SunyQV

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture