Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Entretien et accessoires > Comment vider une piscine : conseils et précautions

Comment vider une piscine : conseils et précautions

Comment vider une piscine : conseils et précautions

Un entretien soigneux et très régulier de sa piscine limite la fréquence de vidange du bassin. Dans ces conditions, une piscine privée peut même rester plusieurs années sans être vidée. Toutefois, dans certains cas, une vidange totale peut s’avérer absolument nécessaire. Elle doit être effectuée dans les règles. En effet, il faut tenir compte de la réglementation en vigueur, mais aussi respecter la procédure pour ne pas abîmer les éléments de la piscine.

Les motifs qui impliquent la vidange d’une piscine

Une piscine privée peut conserver la même eau pendant environ 4 ans lorsqu’elle est parfaitement entretenue et traitée dès que nécessaire. Tout au plus, une fois par an peut-on renouveler l’eau du bassin uniquement partiellement. Il est en revanche indispensable de vider une piscine dans les cas suivants.

Travaux de rénovation piscine

Bien évidemment, si l’on souhaite changer le carrelage du bassin, réparer ou remplacer le liner ou la coque, voire effectuer d’autres travaux de rénovation de la piscine, il est indispensable de vider la piscine.

Déséquilibre du potentiel Hydrogène (pH) :

La corrosion des éléments métalliques peut être due à l’accumulation de sels dans la piscine, même si le propriétaire accorde un soin extrême à l’entretien de son bassin. Ces sels sont principalement les chlorures et les nitrates qui résultent de la dégradation du chlore que l’on ajoute dans l’eau de la piscine. Dans la grande majorité des cas, on constate également que l’équilibre de l’eau est corrompu.

Dépôts de tartre

Lorsque le calcaire en excès entraîne la formation d’une couche grisâtre sur la ligne d’eau en plus de l’entartrage du fond et des parois du bassin, seule la vidange de la piscine permet de retrouver une eau parfaitement propre car cela permet de nettoyer la piscine de fond en comble. Il est important d’agir sans trop attendre car un excès de calcaire peut favoriser la survenue d’algues.

Opacité de l’eau de la piscine

Il n’est pas rare de constater que l’eau de la piscine est trouble, notamment après une longue période d’inutilisation et d’absence d’entretien. Ce peut être après l’hivernage de la piscine mais aussi au retour de quelques semaines de vacances. Après avoir tenté de clarifier l’eau grâce à un floculant par exemple, si l’on n’obtient pas les résultats escomptés, la seule solution est la vidange du bassin. Il en est de même lorsque l’opacité est due à un excès de résidus provenant des produits traitants à base de chlore.

Vidanger la piscine : précautions à prendre

Avant toute chose, il est important de penser à la sécurité des personnes. Un bassin qui vient d’être vidé est glissant. Il faut impérativement éloigner les plus jeunes enfants d’une piscine que l’on vient de vidanger. Quant aux adultes qui se chargent de travailler au niveau du bassin, ils ont tout intérêt à porter au minimum un casque de protection car une chute est vite arrivée.

Limiter les risques de déformation

Il faut veiller à ce que la piscine reste vide le moins de temps possible pour éviter sa déformation ou sa fissuration. Sauf si c’est absolument impossible (pour la rénovation du carrelage du bassin par exemple), il est hautement préférable de conserver de l’eau au fond de la piscine, sur une trentaine de centimètres de hauteur.

Préférer la période sèche

On ne vide pas l’eau de sa piscine pendant ou à la fin d’une période de fortes pluies car le terrain est déjà suffisamment engorgé. Lui ajouter ces milliers de litres d’eau en un minimum de temps entraîne le risque de fissuration voire d’effondrement du bassin car le terrain totalement imbibé exerce alors une pression extrême. De plus, engorger un terrain déjà plein d’eau expose au risque d’inondation au niveau de l’habitation.

Même si l’on est tenté de vider sa piscine juste avant la belle saison, ce n’est pas la meilleure période car après les pluies d’hiver et de printemps, les nappes phréatiques sont généralement hautes. Il est beaucoup plus sage d’opérer en fin d’été, alors que les pluies se sont faites rares pendant quelques mois et que le terrain est sec.

Confier la vidange de la piscine à un vidangeur professionnel

On peut faire appel à un vidangeur professionnel si l’on ne souhaite pas attendre la meilleure période pour vider sa piscine. Ce peut être le cas lorsqu’il est urgent d’intervenir sur le bassin. Il est possible d’obtenir plusieurs devis qui permettent de comparer les tarifs appliqués par ces professionnels.

Certains propriétaires ont opté pour le contrat d’entretien de la piscine. Les professionnels proposent différentes prestations dont l’hivernage, la remise en route et si besoin la vidange du bassin. Un service à la carte est possible. A titre indicatif, une prestation peut coûter entre 200 et 300 € et le contrat d’entretien ultra complet exige un budget annuel proche des 3 000 €. Bien évidemment, les tarifs dépendent de la grandeur de la piscine.

Avant de commencer à vider l’eau de sa piscine privée, il est indispensable de prendre contact avec la mairie de sa commune ou la préfecture afin de se renseigner sur la façon d’éliminer l’eau de son bassin aquatique. Il existe deux solutions possibles : laisser simplement l’eau de la piscine se répandre sur le terrain ou bien évacuer cette eau par le biais des égouts sur autorisation. Tout propriétaire d’une piscine privée doit respecter scrupuleusement la réglementation locale en vigueur. Il peut être demandé de suspendre, préalablement à la vidange, tous les traitements de l’eau de piscine.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Postez un commentaire !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : STA5t6

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture