Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Entretien et accessoires > Du bicarbonate de soude pour le traitement de sa piscine : explications !

Du bicarbonate de soude pour le traitement de sa piscine : explications !

Du bicarbonate de soude pour le traitement de sa piscine : explications !

Il est possible d’entretenir l’eau de sa piscine sans abuser de produits de traitement qui pèsent lourd dans le budget et ne sont pas toujours respectueux de l’environnement. Le bicarbonate de sodium est une solution écologique et économique qu’utilisent de nombreux propriétaires de piscine en complément pour obtenir une eau impeccable après l’hivernage, maîtriser le TAC, éliminer les algues et nettoyer les filtres et accessoires de la piscine. Faisons le point.

Qu’est-ce que le bicarbonate de sodium ?

L’hydrogénocarbonate de sodium ou bicarbonate de sodium est un composé chimique commercialisé sous forme de poudre blanche. Dans le langage courant, on l’appelle à tort bicarbonate de soude. On dispose de trois catégories de bicarbonate de sodium, classées selon des critères de pureté, à savoir :

  • Le bicarbonate officinal, le plus pur, vendu en pharmacie et parapharmacie,
  • Le bicarbonate alimentaire, qui peut par exemple remplacer la levure chimique,
  • Le bicarbonate technique, parfait pour nettoyer les outils, la voiture ou pour le jardinage.

Le bicarbonate alimentaire est tout à fait indiqué pour l’entretien de la piscine.

Retrouver une eau limpide après l’hivernage de la piscine

Au printemps, lors de la remise en eau de la piscine, la température extérieure remonte et par voie de conséquence celle du bassin également. Ce phénomène tout à fait normal favorise la prolifération des bactéries et des algues. C’est donc le moment d’intervenir pour remettre la piscine en service.

La solution la plus simple, la moins polluante et la moins coûteuse consiste à disperser sur la ligne d’eau 35 à 40 g de bicarbonate de sodium par mètre cube d’eau et de laisser passer la nuit. La poudre va se dissoudre et agir tranquillement. Le lendemain, il ne reste plus qu’à passer l’aspirateur de piscine ou le robot piscine et de lancer ensuite une procédure de lavage à contre-courant du filtre. On appelle aussi cela le backwash. Cette étape est essentielle pour décoller le sable éventuellement amalgamé dans le filtre à sable.

Maîtriser le titre alcalimétrique

Le titre alcalimétrique ou TAC indique le taux de sels minéraux dans l’eau, c’est-à-dire principalement de potassium et de calcium. Son incidence sur le potentiel Hydrogène est directe et immédiate, le pH étant extrêmement sensible. Idéalement, le titre alcalimétrique devrait être de 150 mg de sels minéraux par litre d’eau de piscine, ce qui peut être exprimé de différentes façons à savoir 15 ppm, 15° ou 15 points. Or, il suffit d’un orage ou bien d’une séance de traitement de l’eau pour faire varier de façon considérable le TAC et donc le pH.

Lorsque le TAC doit être corrigé, le réflexe de très nombreux propriétaires de piscine est de se précipiter dans un magasin spécialisé et d’acheter, parfois à prix d’or, un produit traitant adapté. Or, il peut finalement ne s’agir que d’hydrogénocarbonate de sodium, ce que l’on trouve partout pour quelques euros seulement. Car là encore, le bicarbonate de sodium est capable de se montrer d’une efficacité redoutable contre les variations du titre alcalimétrique.

Attention toutefois d’être précis quant au dosage du bicarbonate. Les professionnels conseillent d’ajouter 16,3 g de poudre par mètre cube d’eau de piscine pour faire remonter le TAC de seulement 1°.Ainsi, pour passer par exemple d’un TAC de 9° à un TAC idéal de 15°, il faut utiliser :

  • 6 x 30 x 16,3 : soit 2 934 g (2,9 kg) pour une piscine de 30 M3 (6 étant la différence entre le TAC de 9 points et le TAC à atteindre).
  • 6 x 40 x 16,3 : soit 3 912 g (3,9 kg) pour une piscine de 40 M3.

La quantité de bicarbonate de sodium nécessaire pour faire remonter le TAC de 3 points dans une piscine contenant 35 M3 d’eau serait de 1 711 g (1,7 kg) (3 x 35 x 16.3).

Lutter contre le verdissement de l’eau de la piscine

L’eau de la piscine peut devenir verte lorsqu’elle est acide. On parle d’acidité quand le potentiel Hydrogène ou pH est compris entre 0 et 6. Dans ces conditions, le verdissement est dû :

  • Soit à un traitement au brome,
  • Soit à la prolifération des algues.

Le simple fait de déposer du bicarbonate de sodium dans l’eau de la piscine permet d’obtenir en un temps record une eau de nouveau limpide. On utilise généralement 500 g de poudre bicarbonate pour une petite piscine, 1 kg pour une piscine de taille moyenne, et entre 1 et 2 kg pour une grande piscine.

Le bicarbonate de sodium est un composé alcalin allié des piscines et n’entraîne aucun risque d’allergie, même chez les personnes à peau atopique. C’est donc sans aucun scrupule que l’on peut l’utiliser avec régularité pour obtenir une eau limpide et saine. Respectueux de l’environnement, le bicarbonate de soude est même parfaitement adapté aux piscines biologiques car il ne nuit d’aucune façon aux écosystèmes. C’est à n’en pas douter la solution la plus économique qui soit et dont l’efficacité est reconnue de façon universelle.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

3 commentaires

Écrit par J.P. le 09/06/2019 à 08h38

L'eau de ma piscine est devenue verte après la pluie. J'ai versé 4kg de bicarbonate de soude pour 60m3 il y a 48h. Hélas le résultat est négatif. Dois-je recommencer, faire tourner la filtration pendant l'opération ? Nettoyer le filtre à sable qui est propre ? Laisser l'aspirateur fonctionner ? Vous conseillez pourtant le bicarbonate que j'aimerais utiliser à la place du chlore... pour la santé. Merci pour vos conseils.

Écrit par Claude le 29/06/2019 à 13h14

Actuellement je traite ma piscine au chlore avec filtre à sable. Est-ce que je peux ajouter du bicarbonate de soude sans que ça nuise à l’eau de la piscine ? Si oui, j’arrêterais le chlore.

Écrit par Marc le 30/07/2019 à 03h36

Le bicarbonate de soude sert à faire remonter le PH de l'eau en particulier, donc ne remplace pas le chlore. Un très bon truc pour éviter et non éliminer les algues est de mettre du cuivre. Un bout de tuyau de cuivre ou bien du fil électrique en cuivre dans le panier de l'écumoir (skimmer) suffit. Un filet dans le panier d'écumoir permet également de capter les algues.

Partagez votre expérience ! Postez un commentaire !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : KjQpgB

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture