Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Entretien et accessoires > Entretien piscine : les principales erreurs à ne pas commettre

Entretien piscine : les principales erreurs à ne pas commettre

Entretien piscine : les principales erreurs à ne pas commettre

L’entretien de la piscine doit toujours être effectué dans les règles car la moindre erreur compromet la qualité de l’eau mais aussi abîmer l’ensemble du bassin et de ses équipements. Pas question donc de négliger le nettoyage de la piscine et de ne pas respecter les procédures si l’on souhaite profiter pleinement des plaisirs de la baignade en famille ou entre amis. Voici les principales erreurs liées à l’entretien piscine qu’il est vraiment important de ne pas commettre.

Repousser le passage du robot à plus tard

En ce qui concerne l’entretien de la piscine, il doit être effectué avec une régularité de métronome. Autrement dit, la procrastination n’est pas souhaitable (comprenez repousser à plus tard ce que l’on peut faire le jour-même). Zapper la séance aspirateur robot ou aspirateur balai présente les risques suivants :

  • Accumulation rapide dans l’eau de la piscine des débris végétaux et des poussières en tout genre ainsi que des insectes morts ayant échoué dans le bassin.
  • Obturation du système de filtration due à l’excès de saletés et d’insectes. Cela risque d’entraîner un dysfonctionnement du dispositif ou tout au moins d’encrasser sérieusement le filtre.

A cause de cette négligence les équipements de la piscine ne peuvent plus remplir leur rôle convenablement.

Oublier de nettoyer la piscine à la brosse

Passer l’aspirateur dans la piscine tous les jours, c’est bien. Mais cela ne dispense pas de s’équiper d’une brosse mécanique pour récurer les coins difficiles d’accès pour une aspirateur balai ou un robot. La bonne fréquence pour nettoyer la piscine à la brosse est d’une à deux fois par semaine.

Actionner la pompe par intermittence

Si l’actionner en discontinu a pour but d’économiser la pompe, c’est une grave erreur. La pompe de la piscine doit fonctionner 24 heures sur 24. L’arrêter pour des raisons non fondées n’aura d’autre effet que de saturer le filtre à la prochaine mise en service. Actionner la pompe de façon incohérente peut en finalité entraîner des dépenses inutiles. Il faut donc la laisser en marche afin que la totalité de l’eau soit filtrée au minimum toutes les 8 heures par période de 24 heures.

Ne pas vérifier la qualité de l’eau de la piscine

Cette négligence entraîne la prolifération des algues et bactéries ainsi qu’un risque sanitaire pour les personnes car l’eau devient impropre à la baignade. Cette tâche indispensable doit être effectuée avec une très grande régularité. Il faut donc prendre l’habitude de vérifier :

  • Le niveau de l’alcalinité de l’eau : il doit se situer entre 80 et 140 ppm. Si ce n’est pas le cas, l’assainisseur d’eau risque de ne plus fonctionner normalement.
  • Le potentiel Hydrogène (pH) : il doit toujours être inférieur à 8. Un pH supérieur à 8 inhibe l’activité du chlore. Résultat, la note peut s’avérer plutôt salée car le liner, la pompe et même le chauffe-eau sont exposés à un grave risque de dysfonctionnement.

Devoir remplacer ce type d’équipement piscine coûte cher. C’est vraiment regrettable lorsque la négligence en est l’unique raison.

Zapper le traitement de l’eau

Traiter l’eau seulement quand on y pense ne permet pas de profiter d’une eau saine. Mettre du chlore dans l’eau de la piscine est loin d’être inutile. En effet, le chlore a une action sur les bactéries. Dans une eau insuffisamment traitée (voire pas traitée du tout), elles ne tardent généralement pas à s’installer puis à proliférer au point qu’en quelques jours seulement l’eau du bassin vire au vert ! Pour ne pas que sa piscine ressemble à s’y méprendre à une pelouse, il faut impérativement ajouter du chlore dans l’eau.

D’autres produits traitants sont également à utiliser car leur action est importante pour conserver une eau de baignade propre, saine et très agréable. Il est vivement recommandé d’avoir toujours sous la main les produits traitants qui permettent d’agir vite en cas de besoin, même le week-end et les jours fériés, lorsque les piscinistes sont en repos et les magasins spécialisés généralement fermés. Le bon sens veut que l’on ait toujours dans le local technique :

  • Un nettoyant pour le filtre,
  • Un traitement anti-algues,
  • Différents désinfectants pour la piscine,
  • Un floculant en cas d’eau trouble.

Il est vivement recommandé de veiller à conserver ces différents produits dans de bonnes conditions et de les stocker dans leur emballage d’origine, hors de la portée des enfants.

Utiliser les traitements au pifomètre

En matière de traitement de l’eau de piscine, il n’y a pas de place pour l’à-peu-près. Chaque produit traitant doit être conservé dans son emballage d’origine car toutes les indications du fournisseur y sont clairement indiquées : dosage, fréquence d’utilisation, précautions à prendre, composition, association possible (ou interdite) avec d’autres produits, etc. Pour que chaque traitement soit parfaitement dosé, il est impératif de suivre ces indications à la lettre pour des résultats à la hauteur.

Mélanger les produits traitants pour une action plus rapide

D’une part des produits traitants n’agissent pas plus vite s’ils sont associés à d’autres traitements, d’autre part, sauf si l’association de produits est spécifiquement préconisée par le fabricant, mélanger différents traitements pour la piscine risque d’entraîner une réaction chimique.

La piscine est un environnement qui doit être respecté et qui nécessite une attention particulière. Verser dans l’eau plusieurs traitements simultanément peut être dangereux pour la santé des baigneurs, se révéler très néfaste pour de nombreux composants de la piscine et ses équipements.

Prendre à la légère la température de l’eau du bassin

La température de l’eau de piscine doit être surveillée très régulièrement avec une rigueur quasi militaire. C’est fondamental pour qu’elle ne tourne pas. Il faut être conscient que certaines circonstances favorisent l’élévation de la température de l’eau ce qui peut entraîner la prolifération d’algues mais aussi de bactéries. C’est par exemple le cas lorsque :

  • De nombreuses personnes se baignent tout au long de la journée dans la piscine,
  • Les températures sont extrêmement élevées, comme c’est le cas en période de canicule.

Faire un relevage de la température de l’eau est vraiment une tâche simplissime et qui prend très peu de temps.

L’achat d’une piscine représente un investissement conséquent. Il serait dommage de ne pas en prendre soin par négligence ou par méconnaissance. Il ne faut pas hésiter à demander conseil à un professionnel pour savoir quand et comment s’occuper de sa piscine pour profiter chaque jour d’une eau limpide et pure et protéger les équipements et accessoires piscine afin qu’ils durent le plus longtemps possible et soient toujours efficaces.

Quand on est un peu dépassé par les traitements, les dosages, le nettoyage et autres tâches incontournables, il reste l’excellente solution du contrat d’entretien piscine. De très nombreuses prestations sont proposées par les professionnels. Tout est possible. Le client peut donc choisir un contrat à la carte s’il le souhaite. Les tarifs varient en fonction de ses exigences. Pour s’informer sur le coût d’un contrat d’entretien piscine, il suffit de demander un ou plusieurs devis en fonction des services souhaités. C’est gratuit et cela n’engage à rien.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Postez un commentaire !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : VMQKiV

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture

  • Comment détecter une fuite sur une piscine ? Comment détecter une fuite sur une piscine ? Une baisse du niveau de l’eau de la piscine est normale si elle est due à l’évaporation naturelle. Mais elle peut aussi signifier l’existence d’une fuite. C’est un risque réel et...
  • Quel est le coût annuel d'entretien d'une piscine ? Quel est le coût annuel d'entretien d'une piscine ? Quand on souhaite installer une piscine dans son jardin, en plus du budget d’achat il faut aussi prévoir le coût d’entretien. Entre les mètres cubes d’eau, l’électricité nécessaire pour...