Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Entretien et accessoires > Comment détecter une fuite sur une piscine ?

Comment détecter une fuite sur une piscine ?

Comment détecter une fuite sur une piscine en dur ?

Une baisse du niveau de l’eau de la piscine est normale si elle est due à l’évaporation naturelle. Mais elle peut aussi signifier l’existence d’une fuite. C’est un risque réel et relativement fréquent. Il est important d’en identifier la cause afin d’y remédier au plus vite car une fuite peut générer le gaspillage de plusieurs milliers de litres d’eau si l’on n’y prend garde. Pour pallier cet inconvénient, le mieux est de vérifier régulièrement que tout fonctionne correctement. Voici quelques procédures bien utiles et faciles à suivre pour détecter une fuite sur une piscine en dur, quelle que soit son origine.

Où rechercher la fuite sur une piscine en dur ?

Dès lors que l’on constate une baisse anormale du niveau d’eau de la piscine, il faut vérifier sa provenance pour en déterminer la cause. La recherche peut se faire au niveau :

  • Du local technique,
  • Du bassin.

Vérifier le local technique

Il arrive parfois que la fuite ait lieu au niveau du local technique. Il suffit de s’y rendre pour vérifier, après avoir mis la pompe de filtration sur Arrêt, si le sol est mouillé. Un joint défectueux peut tout à fait être à l’origine de la fuite.

Vérifier l’intégralité du bassin

On commence donc par s’assurer que cette baisse de niveau n’est pas tout simplement due à l’évaporation normale de l’eau de la piscine dont la température est plus élevée que celle de l’air. Cette fuite d’eau est un phénomène naturel qui se produit généralement la nuit, lorsque la température extérieure baisse.

Si la fuite d’eau sur une piscine en dur n’est pas due à l’évaporation naturelle, les choses se compliquent car il va falloir en identifier l’origine puis réparer et enfin recharger le niveau d’eau.

Méthode du seau et des lignes d’eau

Généralement, les propriétaires d’une piscine connaissent bien la fameuse méthode du seau qui permet de vérifier que l’on est bien en présence d’une fuite anormale. Cela consiste à :

  • Remplir aux trois quarts un seau en plastique avec de l’eau,
  • Coller un ruban adhésif sur la paroi intérieure du seau afin de marquer le niveau de l’eau,
  • Poser le seau dans le petit bassin de la piscine afin qu’il tienne parfaitement debout,
  • Coller un autre ruban adhésif à l’extérieur du seau pour marquer la ligne d’eau de la piscine.
  • Ne pas déplacer le seau pendant 48 à 72 heures.

Au terme de cette période d’attente, on peut comparer les deux lignes d’eau, chacune ayant été marquée par l’adhésif, et en tirer les conclusions suivantes :

  • Les deux lignes sont équivalentes : la baisse du niveau de l’eau est simplement due à l’évaporation naturelle. Il n’y a pas de fuite dans la piscine.
  • La ligne d’eau de la piscine a baissé par rapport à celle du seau : il y a effectivement une fuite au niveau de la piscine. Il va falloir en rechercher l’origine.

Identifier la cause d’une fuite sur une piscine en dur peut prendre un certain temps. Il est souvent préférable de faire appel à un spécialiste car il connaît aussi toutes les solutions pour réparer, quelle qu’en soit la cause.

Méthode pour trouver l’endroit de la fuite

Dans une piscine en dur, l’eau peut fuir par :

  • Le fond du bassin,
  • Une zone située à tout endroit de la paroi et pas nécessairement en profondeur.

Laisser la piscine se vider

  • Dans le premier cas, laisser la piscine se vider entièrement est loin d’être inutile. Cela confirme que le problème se situe au fond du bassin. De plus, pour réparer, il est indispensable de vider la piscine.
  • Dans le second cas, la réparation peut se faire sans qu’il soit nécessaire de vider totalement la piscine. On commence donc par laisser le bassin se vider. L’eau cesse de fuir lorsque le niveau se trouve en-dessous de la zone à l’origine de la fuite. On sait ainsi à quelle hauteur elle se situe. Ce peut être un problème de buse de refoulement, de skimmer, de liner, de prise balai, ou bien encore de tout autre équipement scellé.

Utiliser un colorant pour localiser la fuite

Pour localiser précisément le lieu de la fuite, il suffit de déposer dans la zone suspectée quelques gouttes de fluorescéine dans l’eau en essayant de générer le moins de remous possible. Ce colorant est un traceur qui ne laisse pas de place au doute. L’eau colorée en jaune ne tarde pas à s’infiltrer là où se situe la cause de la fuite. La manipulation de la fluorescéine devrait être confiée à un professionnel, tout comme son dosage d’ailleurs.

Il ne reste plus qu’à contacter le pisciniste qui a installé le bassin afin qu’il vienne effectuer le colmatage qui s’impose.

La fluorescéine est un colorant chimique qui ne représente aucun danger pour l’homme et l’animal, et qui n’altère ni ne tache les matériaux. Pour qu’elle conserve son pouvoir fluorescent qui permet de détecter l’endroit de la fuite, il faut en verser vraiment peu dans l’eau. Ce marqueur de fluide est aussi utilisé pour détecter une infiltration dans une canalisation.

Il existe aussi une seringue de colorant qui permet de localiser avec précision le lieu de la fuite.

Acheter un kit de détection de fuite pour piscine

Les professionnels spécialisés en piscine et accessoires commercialisent différents kits de détection de fuites, à savoir :

  • Le kit de mise en pression
  • Le kit à piston
  • Le kit sonore de détection de fuite piscine

Il envoie de l’eau ou de l’air dans la canalisation. La pression baisse en cas de fuite.

Médaille d’or au Concours Lépine 2012, le kit Philandjer est l’incontournable détecteur de fuite sur piscine en dur. Il peut être posé sur une bonde, le skimmer ou encore les buses de refoulement que l’on souhaite contrôler afin de vérifier si la fuite est due à la défectuosité de l’un de ces équipements. La fuite est confirmée lorsque le piston du kit Philandjer descend en direction du bouchon qui obstrue le tube.

L’utilisation de ce kit de détection de fuite ne pose aucune difficulté. Il faut tout de même débourser près de 200 € pour se procurer ce matériel.

Cet arsenal se compose d’une oreillette ou d’un casque Audio selon le modèle, d’un boîtier électronique avec câbles, de capteurs et d’une batterie. Avec ce matériel, la détection de la fuite n’est plus visuelle mais auditive puisqu’il permet d’écouter les sons engendrés par la circulation de l’eau.

Pour utiliser un kit de détection sonore, il est indispensable de posséder une certaine expérience de ce type de matériel et une bonne acuité auditive.

Connaître toutes les solutions permettant de détecter une fuite sur sa piscine en dur est bien utile. Mais cela peut prendre du temps lorsque l’on n’y connaît pas grand-chose et le risque est de ne pas être suffisamment informé pour poser un bon diagnostic.

Il est souvent préférable de se faire épauler par un spécialiste, voire de lui confier l’intégralité des investigations. Certains professionnels utilisent un détecteur de fuite à infrarouge lorsque l’origine de la fuite se situe au niveau des canalisations, ou bien encore une caméra endoscopique. Pour profiter de l’efficacité de ces équipements innovants et ultra sophistiqués, il suffit de contacter un pisciniste et de demander un devis.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Postez un commentaire !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : MnWeZi

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture