Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Spa, sauna et autre... > Jouer avec bébé dans la piscine : conseils et bienfaits

Jouer avec bébé dans la piscine : conseils et bienfaits

Jouer avec bébé dans la piscine : conseils et bienfaits

La piscine est un endroit de jeu idéal pour les bébés. En effet, les tout petits apprécient la sensation de légèreté et le contact de l’eau sur leur corps. Les bienfaits sont nombreux pour le développement, la motricité et la confiance des jeunes enfants. En revanche, certaines précautions sont à prendre afin de veiller à la sécurité et au bien-être de votre bébé. Dans ce dossier, découvrez nos conseils pour jouer avec votre petit dans la piscine et les bienfaits qu’il en retire.

Pourquoi est-il important d’habituer bébé à l’eau ?

Habituer votre bébé aux plaisirs de l’eau est un bon moyen de lui procurer de nouvelles sensations ludiques et est idéal pour l’éveil des sens. Durant ses six premiers mois, l’enfant est doté de réflexes que l’eau déclenche et stimule naturellement. En effet, il est capable de tenter de nager en agitant les bras et les jambes, il peut retenir sa respiration et ouvrir les yeux sous l’eau, car il s’y sent à l’aise.

Quels sont les bienfaits de jouer dans la piscine pour bébé ?

Les bébés nageurs

Le principe du bébé nageur ne consiste pas à apprendre à bébé à nager, mais à l’initier au plaisir de l’eau, de l’immersion et du contact de l’eau qui le porte. Cette activité l’aide à développer sa motricité, son autonomie et sa confiance. En outre, le fait de partager cette activité avec votre enfant développe votre complicité et renforce vos liens.

Les bienfaits de la piscine pour bébé

Le fait d’être au contact de l’eau contribue à favoriser la motricité de bébé et à stimuler ses sens. L’éveil sensoriel est total : le toucher est stimulé par l’eau et votre contact, l’ouïe par les sons réverbérés par l’eau et les bruits ambiants, la vue par la luminosité qui se réfléchit sur la surface et enfin l’odorat avec l’odeur de chlore. Le goût peut l’être également par celui si particulier de l’eau.

Comment jouer avec bébé dans la piscine ?

Les préconisations pour jouer avec bébé dans la piscine en toute sécurité

Pour vous baigner avec bébé dans la piscine, il est important que l’eau soit chauffée à au moins 30°C et que la température de l’air soit supérieure à 25°C afin qu’il n’ait pas froid. Protégez-le bien avec une casquette, un bob ou un chapeau pour qu’il ne risque pas d’insolation ni de coup de soleil. Attention, car même un soleil voilé peut le brûler !

Ne restez pas dans le bassin plus de 30 minutes. Toutefois, si vous constatez que bébé frissonne, sortez-le de l’eau sans attendre et couvrez-le aussitôt d’une serviette pour le réchauffer. Laissez toujours une couverture à proximité de la piscine pour agir au plus vite en cas de besoin et ne pas laisser le temps à bébé de prendre froid. Un petit encas sucré l’aidera à se remettre plus vite de ses émotions et à retrouver son tonus s’il grelotte.

Ne le laissez jamais sans surveillance, car la noyade est le principal danger. Vous devez tenir votre bébé en permanence dans vos bras et de préférence en lui faisant face afin d’éviter qu’il ne panique ou s’agite trop. Lorsqu’il est capable de se maintenir droit et qu’il a pris suffisamment confiance dans l’eau, équipez-le d’une petite bouée-culotte pour lui permettre de se déplacer en barbotant ou bien de brassards pour l’aider à prendre appui sur l’eau.

Éclaboussez-le doucement en tapotant la surface de l’eau pour apaiser ses peurs et l’habituer à se mouiller le visage et jouez avec lui en lui proposant quelques jouets qui flottent et qui se remplissent d’eau de type arrosoir, passoire, frites, figurines, etc. Parfois, boire la tasse peut effrayer bébé. Ne le forcez jamais à rester dans l’eau s’il prend peur ; laissez-le se réhabituer tranquillement sans le brusquer.

Avant et après la baignade, faites boire bébé de manière raisonnable. Après la baignade, donnez-lui à manger, mais évitez de le baigner le ventre plein, car il peut régurgiter.

Les contre-indications

Il est conseillé d’attendre que bébé soit vacciné pour se baigner, c’est-à-dire à partir de ses 4 mois. Ne jouez pas avec un enfant malade dans la piscine ; la baignade est interdite s’il est contagieux, s’il a une plaie ou encore s’il a la varicelle ou d’autres affections cutanées. Enfin, s’il souffre d’asthme ou de problèmes respiratoires, ne le baignez pas sans l’avis de votre médecin.

Votre enfant doit attendre ses 6 ans avant d’apprendre à nager, âge à partir duquel il dispose de la coordination corporelle nécessaire pour la natation.

Les risques

Plusieurs études ont révélé que le risque de bronchiolite est plus élevé chez les enfants qui jouent et nagent régulièrement en piscine.Cela serait dû à la chloramine – qui est un mélange de chlore et d’urine ou autres composés organiques –, un irritant lorsqu’elle se retrouve régulièrement en contact avec les poumons des bébés à un stade où ils n’ont pas atteint leur plein développement, c’est-à-dire 2 ans.

Pour éviter ce risque, il est important de veiller à la qualité de l’eau de la piscine et d’éviter les bassins qui contiennent trop de chlore. En outre, l’hygiène est essentielle, car d’autres matières organiques peuvent, au contact de ce dernier, contaminer l’eau. Idéalement, baignez-vous dans votre piscine et respectez une hygiène stricte en vous douchant avant chaque baignade. Si vous optez pour une piscine publique, assurez-vous qu’elle soit équipée d’une pataugeoire adaptée aux bébés, dont la profondeur n’excède pas 1 mètre.

À chaque âge ses plaisirs

  • À partir de 4 mois : bébé découvre l’eau. Éclaboussez-le en douceur, faites des bulles en surface avec la bouche, proposez-lui des jouets flottants qu’il peut s’amuser à attraper, câlinez-le.
  • À partir de 18 mois : bébé découvre le jeu dans l’eau et de nouvelles sensations. Il peut jouer avec un mini toboggan, se faire transporter en s’accrochant à votre dos ou encore sauter dans le bassin en se jetant dans vos bras.
  • À partir de 3 ans : votre enfant s’amuse davantage et sait utiliser les accessoires que sont les tapis, les frites ou les planches.
  • À partir de 5 ans : l’enfant n’a plus peur de l’eau et peut être éclaboussé et immergé sans crainte. Il étend son panel de jeux et profite pleinement des sensations de l’eau avant de commencer à apprendre à coordonner ses mouvements et à nager vers 6 ans.
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 2MSqkT

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture