Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Entretien et accessoires > Qu’est-ce qu’un traitement de choc pour une piscine ? Explications

Qu’est-ce qu’un traitement de choc pour une piscine ? Explications

Qu’est-ce qu’un traitement de choc pour une piscine ? Explications

Le traitement de choc pour une piscine est un moyen de nettoyage fort et puissant destiné à traiter une eau de mauvaise qualité. Son altération peut avoir plusieurs causes et revêtir plusieurs formes, mais il convient de la traiter au plus vite pour ne pas avoir à vidanger la totalité du bassin. Nos experts vous disent tout ce qu’il faut savoir sur le traitement de choc de la piscine afin de vous permettre de refaire au plus vite le grand plongeon !

Qu’est-ce que le traitement de choc pour une piscine ?

Contrairement au traitement classique préventif que vous réalisez pour veiller à bien entretenir l’eau de votre piscine, le traitement de choc est à visée curative ou corrective. Particulièrement fort, il vous aide à retrouver une eau claire et saine sans avoir à vidanger le bassin.

Un traitement de choc ne peut en aucun cas remplacer l’entretien classique de votre piscine. Puissant, il s’agit d’un concentré d’agents désinfectants particulièrement efficace, mais de courte durée. Son rôle est d’éliminer tous les éléments perturbateurs de l’équilibre de l’eau du bassin. N’en abusez donc pas, son usage doit rester exceptionnel en raison de sa lourde charge chimique. De même, ne vous baignez pas lors d’un traitement de choc, soit pendant une période d’au moins 48 heures.

Si vous entretenez convenablement votre piscine, le traitement de choc restera une procédure exceptionnelle. Toutefois, personne n’est à l’abri d’une perturbation de l’eau du bassin. Mauvaise météo, forte fréquentation de la piscine, manque d’entretien en raison d’une absence, anomalie ou panne d’un équipement filtrant, etc. En moins de deux jours, votre eau peut prendre une coloration verdâtre et être envahie par les algues. Dans ce cas, afin d’éviter les frais et le temps passé à effectuer une vidange du bassin, un nettoyage et un nouveau remplissage, le traitement de choc est la solution. Fort et concentré en agents chimiques, il détruit les bactéries, les algues, les champignons, les mousses et autres micro-organismes qui se sont développés dans l’eau.

Quand faut-il faire un traitement de choc ?

Si le recours au traitement de choc doit rester exceptionnel, il est en revanche conseillé d’agir rapidement dès que le besoin s’en fait ressentir. Rappelons toutefois que le traitement de choc ne doit pas être utilisé régulièrement pour vous éviter de réaliser l’entretien classique de la piscine. En effet, sa lourde teneur en produits chimiques en fait un traitement à usage uniquement ponctuel.

Toute personne qui s’applique à bien entretenir sa piscine à l’aide de traitements de soin réguliers n’est pas à l’abri de constater une altération soudaine de la qualité de l’eau de baignade. Les raisons en sont nombreuses :

  • Une fréquentation plus importante de la piscine par un grand nombre de baigneurs
  • Une météo capricieuse et polluante (fortes pluies, orages, grand vent, etc.)
  • Un système de filtration en panne, défaillant, mal entretenu ou non nettoyé
  • Un équipement en panne qui conduit à l’interruption du traitement classique
  • Un mauvais traitement ou une absence de traitement classique qui conduit au déséquilibre de l’eau de baignade
  • Une formation d’algues
  • Une eau qui se trouble, qui s’opacifie ou qui adopte une teinte verdâtre
  • Une eau à la forte odeur de chlore
  • La baignade d’un nageur contaminé par un virus

Effectuez un traitement de choc dès que vous constatez l’un de ces cas.

En outre, il est recommandé d’effectuer un traitement de choc en trois occasions normales de la vie d’une piscine :

  • Lors de la mise en eau du bassin (après la construction ou après une vidange totale)
  • Lors de la remise en service du bassin en fin d’hiver
  • Lors de la préparation du bassin à l’hivernage, en fin de saison de baignade

Quels produits utiliser pour un traitement de choc ?

Un traitement de choc ne s’improvise pas ; il est essentiel d’utiliser les bons produits afin d’atteindre le résultat escompté.

Le produit choisi doit avant tout être compatible avec votre piscine. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un professionnel si vous ne les connaissez pas. D’ordre général, le chlore choc et le brome choc sont les plus fréquents.

  • Si vous avez pour habitude de désinfecter l’eau de votre bassin avec du chlore, choisissez le chlore choc. Vous le trouverez sous forme de granulés ou de pastilles. Il s’agit d’une solution à dissolution rapide à base d’hypochlorite de calcium ou d’hypochlorite de sodium. Le chlore choc convient également aux bassins habituellement traités par ioniseur cuivre/argent ou céramique végétale, par ozonateur ou par ultraviolets.
  • Si vous avez pour habitude de désinfecter l’eau de votre piscine avec du brome, choisissez le brome choc. Le brome choc convient également aux bassins habituellement traités par ozonateur ou ultraviolets.
  • Si vous utilisez d’autres formes de désinfectants pour l’entretien classique de votre piscine, privilégiez un traitement de choc à base d’oxygène actif. Cette forme de cure est également compatible avec les piscines habituellement traitées au chlore et au brome. L’oxygène actif convient en outre aux bassins habituellement traités par PHMB et par ioniseur cuivre/argent ou céramique végétale.

Comment faire un traitement de choc pour piscine ?

Pour bien effectuer le traitement de choc de votre piscine, il convient d’en rester les différentes étapes.

La préparation du bassin

Commencez par découvrir votre bassin, puis retirez tous les accessoires et les objets encore présents dans l’eau et lavez-les bien avant de les ranger dans un endroit propre. Enlevez les saletés de surface les plus importantes à l’aide d’une épuisette, puis videz et rincez les paniers du ou des skimmers.

Si vous en avez la possibilité, autrement dit si votre eau est suffisamment claire pour voir le fond, nettoyez les parois et le fond du bassin. Ceci permettra aux particules impures qui y sont attachées de rejoindre l’eau afin d’être mieux éliminées. En revanche, si l’eau est trop trouble, attendez pour le faire que le traitement ait commencé à faire effet.

Le nettoyage du bloc de filtration

Commencez par vider puis soigneusement nettoyer le préfiltre de la pompe. S’il s’agit d’une cartouche ou d’une poche, remplacez-la directement.

L’analyse de l’eau

Analysez votre eau et procédez à son rééquilibrage en matière d’alcalinité totale (TAC) et de pH.

Le traitement de choc

  1. Pour un traitement habituel au chlore, avec un ioniseur cuivre/argent ou avec une électrolyse au sel, utilisez un chlore choc. Placez les pastilles ou les granulés dans les skimmers ou devant les buses de refoulement.
  2. Pour un traitement habituel au brome, utilisez un brome choc ou de l’hypochlorite de calcium. Diluez la poudre ou les granules dans un seau d’eau et versez le mélange devant les buses de refoulement. En revanche, l’hypochlorite de calcium favorise l’élévation du pH, pensez donc à effectuer une nouvelle analyse par la suite et à rééquilibrer le pH de l’eau.
  3. Pour un traitement habituel au PHMB, utilisez de l’oxygène actif.

Respectez systématiquement le dosage préconisé par le fabricant du produit.

Quelle durée de traitement ?

Laissez votre filtration en fonctionnement continu jusqu’à la fin de traitement, c’est-à-dire 24 à 48 heures selon le produit utilisé et le volume de votre piscine. Ceci permettra de conserver un bon brassage de l’eau pour faciliter le nettoyage.

Lorsque le traitement est terminé, lancez un nouveau cycle de lavage et de rinçage du filtre, ou bien changez une nouvelle fois la cartouche ou la poche.

Votre eau peut rester trouble après le traitement ; c’est notamment le cas lorsque le traitement de choc était destiné à éliminer des algues, car celles-ci restent en partie en suspension. Dans ce cas, utilisez un floculant ou un clarifiant. Le floculant agglomère les algues mortes pour faciliter leur élimination par le filtre ; faites donc un nouveau lavage et rinçage du filtre ou changez la cartouche. Quant au clarifiant, il fait tomber les algues au fond du bassin ; passez donc l’aspirateur-balai pour les éliminer.

Enfin, un nouveau nettoyage des parois, du fond, de la ligne d’eau et des pièces immergées peut être nécessaire pour obtenir une eau parfaitement claire.

Ne vous baignez pas avant la fin complète du traitement et sans vous être assuré de sa qualité et de son bon équilibre. Soyez patient. Au mieux, vous attendrez deux jours ; au pire, deux à trois semaines.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : qciXxQ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture