Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Piscine privée > Chauffage solaire pour piscine : fonctionnement, avantages, inconvénients, prix

Chauffage solaire pour piscine : fonctionnement, avantages, inconvénients, prix

Se baigner dans une eau à bonne température n’est pas toujours évident ! Dans certaines régions fraîches, dans les terrains mal exposés ou encore après une nuit froide, l’eau se retrouve très vite à 20°C, voire moins ! Il faut alors patienter pour retrouver une température confortable et la facture d’électricité est souvent salée !

Chauffage solaire pour piscine : fonctionnement, avantages, inconvénients, prix

Heureusement, il existe le chauffage solaire pour piscine. Ce dispositif écologique est simple et très économique. Grâce à l’énergie solaire, vous pouvez profiter de votre piscine à très bonne température et sur des périodes plus étendues. Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Quel budget prévoir ? Nos experts répondent à toutes vos questions et vous prodiguent leurs conseils.

Qu’est-ce que le chauffage solaire pour piscine ?

Le chauffage solaire convient à tous les types de bassins. Comme son nom l’indique, il utilise l’énergie solaire pour chauffer l’eau de baignade.

On distingue deux types de chauffages solaires pour piscine.

  • Le panneau solaire pour piscine, rigide, destiné à chauffer l’eau de baignade des piscines à grands volumes grâce à sa haute performance. Plus complexe à installer, il est conseillé pour les grands bassins.
  • Le tapis solaire pour piscine, ou moquette solaire, est plus souple. Il se déplace à votre guise pour chauffer l’eau et il se replie sur lui-même lorsqu’il ne vous est plus utile. Plus économique à l’achat, il est moins encombrant et suffisant pour les petits bassins.

Comment fonctionne un chauffage solaire pour piscine ?

Pour fonctionner et ainsi chauffer l’eau de votre bassin, le chauffage solaire est équipé d’un ou de plusieurs capteurs solaires thermiques. Ceux-ci captent la chaleur du soleil avant de la transmettre à l’eau de la piscine au moyen d’une pompe. Cette dernière fait circuler l’eau au travers du système de chauffage ; l’eau récupère alors toute la chaleur stockée avant de retourner dans la piscine. Au passage, elle est même filtrée. L’absorption de la lumière du soleil est possible grâce à la surface sombre des panneaux qui conduit ensuite la chaleur dans le réseau aquatique. Le dispositif est le même pour les capteurs panneaux que les capteurs tapis. En résumé, le principe est simple ; la pompe fait circuler l’eau froide du bassin qui se réchauffe au contact des capteurs et retourne dans la piscine.

Vous l’aurez compris, l’eau de la piscine est chauffée grâce à l’énergie solaire. En conséquence, vous panneau ou tapis n’est pas branché, ce qui veut dire que l’utilisation de ce dispositif ne vous coûtera rien ! Seul l’investissement lors de l’achat est nécessaire.

Les panneaux solaires peuvent être disposés en plusieurs endroits, de préférence dans des emplacements stratégiques afin d’être pleinement exposés au soleil. Sur le toit de la maison ou d’une dépendance, ou bien sur un sol exposé proche du bassin sont les positions idéales. Sur le toit, le rayonnement est total et la rentabilité est plus vite gagnée. Au sol, l’avantage réside dans la proximité et la simplicité du dispositif, ce qui réduit les coûts d’installation et de main d’œuvre. Par ailleurs, au sol, le panneau peut être facilement orienté à votre guise, selon la progression du soleil.

Pour une bonne efficacité du dispositif, il est conseillé d’installer un ou plusieurs panneaux d’une surface correspondant au volume d’eau à chauffer. On estime que 0,3 mètre carré de capteurs permet de chauffer 1 mètre cube d’eau. Il suffit donc de multiplier 0,3 par le volume d’eau de votre piscine.

Ces chiffres sont une moyenne, car la surface idéale d’un panneau peut également dépendre d’autres critères :

  • La technologie de capteur solaire installée : certaines technologies sont en effet plus rentables que d’autres en termes de production d’énergie.
  • L’ensoleillement de votre région : si vous vivez dans le sud de la France, vous bénéficierez bien évidemment de plus d’ensoleillement que si vous résidez dans le nord.
  • L’orientation des panneaux : là aussi, tout dépend de l’exposition. Si vous pouvez exposer vos panneaux au Sud, vous gagnerez en ensoleillement.
  • La température souhaitée : si vous êtes frileux, il vous faudra chauffer davantage, donc investir dans un panneau solaire à la surface plus large, sans quoi il vous faudra patienter plus longtemps.

Selon le contexte, la surface de votre panneau ou de votre tapis capteur s’échelonne entre 30 % et 50 % de la surface de votre bassin.

Quels sont les avantages et les inconvénients du chauffage solaire pour piscine ?

Les avantages du chauffage solaire pour piscine

Les avantages du chauffage solaire pour votre piscine sont nombreux.

  • C’est un dispositif écologique, non polluant, sans gaz à effet de serre et aisément recyclable.
  • Économique, il ne vous coûte rien lors de son utilisation. Seul le prix de son achat est à prévoir.
  • Il convient à tous les types de bassins.
  • Il est simple à installer, même si le modèle à panneaux demande un peu plus de temps et de technique.
  • Il suffit de 6 heures d’ensoleillement par jour pour que le dispositif fonctionne pleinement.
  • L’entretien est simple. Il suffit de nettoyer les panneaux de temps en temps et de vidanger le dispositif de chauffage en fin de saison de baignade.
  • Un dispositif plus durable dans le temps que les autres systèmes de chauffage. L’utilisation d’une couverture sur votre bassin peut même encore prolonger sa durée de vie.
  • L’eau de baignade est plus chaude, car le dispositif fonctionne de manière continue grâce à l’énergie stockée. Vous gagnez donc entre 3 et 15°C sur un autre système de chauffage, sans dépenser d’électricité ! Par ailleurs, si l’eau vous semble trop chaude, vous avez la possibilité de débrancher le capteur.

Les inconvénients du chauffage solaire pour piscine

Parce qu’il faut bien lui trouver des défauts, en voici !

  • Le chauffage solaire ne permet pas une montée rapide de la température.
  • Ce système est surtout intéressant dans les régions ensoleillées, non fraîches et principalement en été et au printemps. Les régions très ensoleillées du sud de la France peuvent tout de même profiter de leur piscine d’avril à octobre avec une température confortable.
  • Le dispositif est moins efficace lors des périodes nuageuses.
  • Le coût à l’achat est bien plus important que celui des autres systèmes de chauffage pour piscine. En revanche, il ne vous coûte rien à l’utilisation !

Comment rendre votre chauffage solaire efficace et performant ?

Pour être pleinement efficace, votre système de chauffage solaire peut être optimisé. Voici nos conseils !

  • Installez des capteurs solaires suffisamment grands pour répondre au volume de votre piscine.
  • Placez les capteurs dans l’endroit le plus ensoleillé de votre terrain et peu exposé aux vents.
  • Plus les capteurs seront proches de la piscine, plus vous limiterez les déperditions de chaleur.

En résumé, le chauffage solaire pour piscine présente un intérêt si vous vivez dans une région suffisamment ensoleillée et si vous utilisez régulièrement votre bassin. Si ce n’est pas le cas, l’investissement n’en vaut pas la peine.

Quel budget prévoir pour un chauffage solaire pour piscine ?

L’installation de votre chauffage solaire pour piscine par un professionnel vous coûtera entre 1 000 euros et 4 000 euros en moyenne, selon la surface du dispositif, la technologie de capteur choisie et ses conditions d’installation.

Si vous souhaitez installer le dispositif vous-même, assurez-vous d’en être capable, car ce n’est pas si simple que cela peut paraître ! Vous pourrez trouver des kits dont le prix avoisine 200 euros pour les modèles d’entrée de gamme et les modèles dédiés aux petites surfaces.

Pour parfaire l’utilisation de votre chauffage solaire, équipez-vous d’une bâche solaire. Comptez pour cela entre 4 euros et 10 euros du mètre carré en moyenne. Si l’investissement vous semble important, il n’est rien à côté des économies qu’il vous fera réaliser !

Si ce type de dispositif a une longue durée de vie, entretenez-le convenablement et régulièrement. Vous y gagnerez ! Chaque hiver, videz les capteurs et nettoyez-les régulièrement tout au long de l’année.

Bonne baignade !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : paLx2y

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture