Vous êtes ici : Les dossiers autour de la piscine > Entretien et accessoires > Remise en eau d’une piscine hors sol après l’hiver : procédure et précautions

Remise en eau d’une piscine hors sol après l’hiver : procédure et précautions

Remise en eau d’une piscine hors sol après l’hiver : procédure et précautions

Avec l’arrivée des beaux jours, il est temps de remettre en route sa piscine pour en profiter pleinement lors de la saison de baignade. Toutefois, cette procédure ne se fait n’importe comment, car le bassin hors sol a besoin de sortir tranquillement de son long hivernage. Pour mieux vous accompagner dans cette remise en eau de piscine hors sol, nous vous présentons nos conseils en matière de procédure et les précautions à prendre.

Quelle procédure suivre pour remettre sa piscine hors sol en eau après l’hiver ?

Cette procédure concerne les piscines hors sol qui restent en place toute l’année. En effet, s’il s’agit de bassins démontés ou dégonflés et rangés pour l’hiver, leur remise en eau consiste essentiellement en un remontage, un petit nettoyage, un remplissage en eau et le dosage des traitements.

L’inspection et le nettoyage de la piscine hors sol

Cette première étape est indispensable pour une bonne remise en eau. Une fois la bâche de protection hivernale retirée, vous pouvez inspecter l’état du bassin avant sa remise en route. Si vous souhaitez conserver l’eau de baignade, il convient de la nettoyer au maximum avant le redémarrage des équipements.

Si votre piscine hors-sol est dotée d’une plage, commencez par nettoyer celle-ci au jet d’eau pour éliminer tous les débris susceptibles de tomber dans le bassin.

Équipez-vous d’une épuisette et récupérez tous les débris qui flottent en surface. Nettoyez le dispositif de filtration pour en ôter les saletés.

À l’aide d’un balai-brosse respectueux de votre liner, frottez les parois et le fond du bassin pour en décoller les impuretés et les algues. Insistez bien sur la ligne d’eau, car l’eau stagnante y laisse des démarcations inesthétiques. Aspirez aussitôt les impuretés avec une pompe adaptée ou avec un petit robot aspirateur.

Cette procédure devrait retirer un peu d’eau du bassin. Une fois l’opération terminée, retirez-en encore pour ne laisser que 2/3 d’eau de baignade. Il est en effet recommandé de renouveler 1/3 de l’eau après chaque hivernage pour une bonne remise en route.

Nettoyez à nouveau votre filtre et renouvelez-le si nécessaire, notamment s’il est trop encrassé pour être efficace.

Vérifiez tous vos équipements, nettoyez-les et réparez-les en cas de besoin ou bien remplacez-les. Si votre liner est abîmé ou fissuré, réparez-le si vous le pouvez à l’aide d’un kit adapté ou remplacez-le.

L’équilibre de l’eau

Remplacez le tiers de l’eau éliminée afin d’avoir un bassin bien plein avant de passer à la phase des traitements. Attendez quelques heures de filtration et vérifiez le bon équilibre de l’eau, c’est-à-dire avant tout le pH, le taux d’alcalinité (TAC), le titre hydrotimétrique (TH) et le taux de stabilisant en cas de traitement au chlore. En cas de besoin, ajoutez du produit pH+ ou pH- et les autres traitements nécessaires.

Il est également possible de réaliser un traitement-choc. Cette étape est généralement pratiquée dans les piscines creusées, mais vous pouvez le faire pour un bassin hors sol de grand volume après un hivernage. Ce traitement-choc peut être effectué au chlore, au brome ou à l’oxygène actif.

Lancez le système de filtration et laissez-le tourner en continu au moins pendant 48 heures pour que la piscine retrouve naturellement son équilibre. Vérifiez régulièrement celui-ci et procédez à des réajustements si nécessaire.

Le temps de la baignade n’est pas encore tout à fait arrivé. Pour protéger votre bassin tout en chauffant l’eau de manière économique, recouvrez-le d’une bâche à bulles. L’eau sera ainsi naturellement chauffée grâce au soleil et la bâche limite l’évaporation.

24 à 48 heures avant la première baignade, traitez votre piscine au produit choisi. Que vous optiez pour du chlore, du brome ou de l’oxygène actif, respectez bien les dosages prescrits sur la notice du fabricant pour un résultat optimal.

Remise en eau de la piscine : les précautions à prendre

Pour réussir la remise en eau de votre piscine hors sol après l’hiver, voici quelques précautions à prendre :

  • N’attendez pas le dernier moment ! Votre piscine hors sol doit être préparée bien avant les premières baignades. Il est conseillé de commencer au mois d’avril, voire de mars si les températures sont favorables. Idéalement, opérez lorsqu’il fait 12 à 15°C ; il ne fait pas encore trop chaud, mais suffisamment bon pour éviter le gel. Si vous attendez une hausse de température, le bassin sera un milieu propice au développement des algues et des bactéries. Pour faire des économies de produits traitants, agissez avant que les températures dépassent 15°C.
  • L’environnement du bassin est important, assurez-vous donc de sa propreté. Si votre piscine hors sol est dotée d’une plage, lavez-la soigneusement avant tout nettoyage du bassin. Dans le cas contraire, disposez des tapis propres autour de la piscine pour travailler dans de bonnes conditions et éviter les salissures.
  • Même si votre piscine est hors sol, pensez toujours à la sécurité. Soyez vigilant, car un enfant ou un animal peut se glisser sous la bâche ou bien chuter dans le bassin et se noyer.
  • N’attendez pas pour remplacer les équipements défaillants. Mieux vaut les replacer avant la saison de baignade. Non seulement vous en aurez besoin pour profiter du bassin dans de bonnes conditions, mais leur achat ou leur réparation vous coûteront moins cher en début de printemps qu’en pleine saison de baignade !
  • Respectez bien les bons dosages de produits. Tout surdosage est à proscrire, car cela peut être nocif pour la santé et entraver le bon équilibrage de l’eau. Surveillez régulièrement l’équilibre de cette dernière et réajustez-le comme il se doit dès que cela est nécessaire et uniquement dans ce cas.
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Postez un commentaire !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : X9mbdu

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture

  • Comment détecter une fuite sur une piscine ? Comment détecter une fuite sur une piscine ? Une baisse du niveau de l’eau de la piscine est normale si elle est due à l’évaporation naturelle. Mais elle peut aussi signifier l’existence d’une fuite. C’est un risque réel et...
  • Le traitement au peroxyde d’hydrogène de la piscine Le traitement au peroxyde d’hydrogène de la piscine Le peroxyde d’hydrogène est également connu sous le nom d’oxygène actif, dont il est la forme liquide. Conseillé en cas d’eau trouble et d’invasion d’algues, il est considéré comme le...